Un méga-projet de 22,3 MD pour prémunir le Grand Tunis des inondations





Aux grands maux, les grands remèdes. Les dernières fortes précipitations de jeudi dernier, ont accéléré l’exécution d’un méga-projet, entamé il y a quelques temps, et destiné à protéger le Grand Tunis notamment, des risques d’inondation. enter Tunis - Le Quotidien enter Après les interventions effectuées dès les premières minutes au niveau des quartiers de Sidi Hassine, Jebel Jelloud, El Hraïria etc, et qui ont permis un retour à la normale au niveau de ces cités, les différents agents d’intervention de la municipalité et du gouvernorat de Tunis, ainsi que les équipes de l’ONAS et des ministères concernés, viennent de changer de «registre». enter Depuis vendredi, les équipes d’intervention ont axé leur travail sur l’évacuation des personnes dont les logements ont été envahis par les eaux au niveau de Borj Turki, la Cité El Moustakbal et Borj Louzir. enter Selon M. Ridha Meksi, directeur de la propreté à la Municipalité de Tunis et président de la Commission de la prévention des catastrophes naturelles, les agents d’intervention sont à pied d’œuvre pour dégager les boues et réparer les rez-de-chaussée ainsi que les canaux abîmés par les dernières inondations. enter Et notre interlocuteur de préciser que cette opération qui nécessite l’utilisation d’une logistique importante durera au minimum 15 jours. Tout le personnel du service technique de la Municipalité de Tunis et du gouvernorat, sera mobilisé à cet effet pour le grand nettoyage et la collecte des gravats dans tous les quartiers touchés. enter Les grands projets de prévention enter Outre les interventions rapides et à moyen terme, le ministère de l’Equipement et de l’Habitat, se penche actuellement sur l’exécution de deux grands projets pour mettre à l’abri des inondations, certaines zones vulnérables de la capitale. Parmi ces projets, on trouve un mega-programme pour la protection des localités de Stratex à la Soukra, Borj Louzir, la Cité El Ghazala (Ariana) et la cité Intilaka. Les travaux de ce projet sont repartis en deux grands lots. Au cours du premier, il est prévu la réalisation de 4 bassins d’écrêtement, ainsi que de 7400 m de canaux couverts et de 4000 m de canaux non couverts. Ces ouvrages ont été exécutés à hauteur de 30%. Le deuxième lot de ce projet, comprend également la réalisation d’un bassin d’écrêtement, en plus de 4000 m de canaux couverts et 4800 m de canaux non couverts. Ces travaux qui ont démarré, il y a 8 mois devraient être bouclés, le 25 décembre 2004. Le coût total de ce projet est évalué à 22 MD. enter L’autre grand projet, au niveau de Tunis, concerne la protection des villes de La Marsa, Gammarth, Sidi Daoud, Ibn Sinaâ et la Cité Ettadhamen. Les travaux de ce projet ont démarré au cours de l’année 2003 et toucheront de nombreuses localités affectées par les dernières inondations ainsi que d’autres localités de l’intérieur du pays, dont la ville de Kairouan. L’enveloppe globale de l’ensemble de ces projets est évalué à plus de 22,3 MD. enter enter Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com