Si le baril n’atteint pas les 100$ : Tripoli envisage une nationalisation des sociétés pétrolières étrangères





Le Quotidien-Agences  
Le numéro un libyen Mouammar Kadhafi a laissé entendre que son pays devrait procéder à une nationalisation des compagnies pétrolières étrangères opérant en Libye si le prix du brut ne remontait pas à 100 dollars le baril, a rapporté samedi l'agence libyenne Jana.
"Il y a des appels à la nationalisation de l'industrie du pétrole et de gaz. Nous souhaitons que cela ne se produise pas. Nous espérons que le prix du pétrole augmente (jusqu'à) un niveau raisonnable", a déclaré le colonel Kadhafi lors d'un dîner vendredi soir à Tripoli en l'honneur du roi d'Espagne Juan Carlos.
"J'espère que le prix du pétrole augmentera pour ne pas être obligé d'adopter une telle politique", a-t-il fait valoir.
Kadhafi faisait référence aux appels à la nationalisation lancés tout au long de la semaine par des médias officiels. Ceux-ci ont invité les congrès populaires, plus haute autorité législative du pays, à décider de la nationalisation des compagnies pétrolières au cours de leurs réunions prévues dans les prochains jours.
"Un prix qui se stabiliserait autour de 100 dollars (...) est le prix raisonnable visé", a encore indiqué le numéro un libyen, estimant qu'un des moyens pour parvenir à un tel niveau était de "contrôler l'industrie du pétrole sans participation étrangère".
Jugeant que la nationalisation était "un droit légitime", Mouammar Kadhafi a toutefois tenté de rassurer les sociétés pétrolières installées en Libye, affirmant qu'une telle décision ne serait pas prise subitement.
"Dans le passé, les décisions de nationalisation étaient prises unilatéralement et brusquement(...). Mais aujourd'hui je ne pense pas que les organes exécutifs (libyens) prendraient subitement de telles décisions".
"Il doit y avoir un compromis avec le partenaire étranger", a-t-il ajouté.
"Je sais que ces appels ont gêné les dirigeants des sociétés (...) La preuve c'est qu'un bon nombre de directeurs de compagnies espagnoles opérant en Libye accompagnent sa majesté", le roi d'Espagne, a souligné le numéro un libyen.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com