Première flambée de violences depuis le cessez-le-feu : Gaza sur le fil du rasoir





Le Quotidien-Agences
Un soldat israélien et un Palestinien ont été tués hier dans la première poussée de violences dans la bande de Gaza depuis l'arrêt des combats il y a dix jours, avant le début de la première tournée régionale du nouvel émissaire américain George Mitchell.
Un sous-officier israélien a été tué et trois soldats, dont un officier, ont été blessés "lorsqu'un engin explosif a été activé au passage d'une patrouille du côté israélien de la clôture de sécurité de la bande de Gaza", au nord de la localité de Kissoufim, a déclaré un porte-parole militaire.
L'officier a été grièvement atteint.
Des témoins palestiniens à Khan Younès (sud) ont fait état, après l'explosion, d'un accrochage entre soldats israéliens et combattants palestiniens.
Des chars et hélicoptères israéliens ont ensuite ouvert le feu en direction des terres palestiniennes avant de procéder à une opération de ratissage, selon les témoins. Des avions israéliens ont survolé le secteur.
Un Palestinien de 24 ans, Anwar Al-Dreim, a été tué par les tirs israéliens, ont indiqué des sources médicales.
Dans un communiqué, le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a affirmé que son pays "riposterait" à cette "attaque sérieuse".
Il s'agit des premières violences dans la bande de Gaza depuis l'arrêt des combats le 18 janvier après une offensive israélienne de 22 jours dans le territoire palestinien contrôlé par les islamistes palestiniens du Hamas.
Elles surviennent avant l'arrivée plus tard dans la journée dans la région du nouvel émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, pour une première mission d'information, après avoir été investi par le président Barack Obama de tous les pouvoirs nécessaires pour parler en son nom.
Mitchell devait entamer au Caire sa tournée qui le mènera notamment en Israël, en Cisjordanie, en Jordanie et en Arabie saoudite.
Il rencontrera demain le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie.
Obama a expliqué avoir chargé son émissaire de "s'engager de manière vigoureuse et constante pour obtenir de véritables progrès" vers la paix, et pour, "de manière plus immédiate, donner des idées sur la manière de consolider le cessez-le-feu".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com