Paiement électronique : Les contrariétés d’un fonctionnaire international en Tunisie





Le paiement en Tunisie avec une carte Visa étrangère est-il impossible? En principe, rien ne s’y oppose… mais ce n’est pas ce que révèle l’expérience de l’un de nos lecteurs ; un fonctionnaire travaillant dans une multinationale installée dans notre pays et qui se trouve devant une impasse quand il veut régler ses achats, via sa Visa, auprès d’entreprises tunisiennes.


Tunis - Le Quotidien
Son courriel laisse songeur : ‘‘Je suis un fonctionnaire international très souvent en déplacement à l’étranger. J’utilise donc spontanément ma carte Visa International (Visa Premier) établie par la Société Générale, Paris. A chaque fois qu’il s’agit d’effectuer un règlement en ligne en Tunisie en passant par la SMT, la transaction échoue. Aujourd’hui encore, j’ai tenté à deux reprises de payer mon abonnement Internet en passant par le paiement en ligne sur Global Net, la transaction a échoué sur votre site. Il en va de même lorsque j’essaie de régler en ligne mon abonnement Tunisiana’’.
Mais, se pourrait-il qu’il ne s’agisse que d’un simple problème de carte ? Pas du tout, à l’en croire : ‘‘Je n’ai strictement aucun problème avec les sites étrangers. Je viens d’effectuer une réservation de voiture (chez Europcar France), je commande souvent des livres sur Amazon.fr ou Fnac.fr… En un mot, j’utilise beaucoup ma carte de paiement avec des sites à l’étranger qui ne me posent aucun problème’’.
Que se passe-t-il alors ? Il ne comprend pas lui-même : ‘‘Le message que me renvoie le site tunisien sur lequel je veux faire un paiement via ma carte Visa International est toujours le même: «opération refusée par votre banque» mais ce n’est pas le cas’’.
Résultat de ces contrariétés? Une amertume bien compréhensible : ‘‘Voilà pourquoi l’Internet est décourageant en Tunisie!’’
Depuis plusieurs semaines, nous sommes ainsi pris à témoin par de nombreux chefs d’entreprise et hauts cadres qui nous répètent la même litanie ; à savoir que le paiement électronique présente plusieurs anomalies dans notre pays. Tous reconnaissent tous les efforts qui ont été faits (et se font encore) en Tunisie en matière de technologies de l’information et de la communication dans leur globalité
Mais estiment qu’il est vraiment urgent de régler le problème de paiement électronique car il y va de l’avenir de notre commerce électronique.
De nombreuses propositions ont été faites mais il semble qu’il faudrait d’abord commencer par organiser une ‘‘audition’’ dans les règles de l’art de tous ces opérateurs, par exemple dans le cadre d’une Commission nationale qui serait chargée de passer au crible les mécanismes actuels de paiements via Internet.


Manoubi AKROUT
manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com