Le Canard enchaîné raconte les coulisses du départ de Dati : Sarkozy: «Ou tu pars sans rien, ou tu pars pour devenir député européen»





Il y a quelques jours, on apprenait que Nicolas Sarkozy avait demandé à Rachida Dati de quitter son poste de Garde des Sceaux pour se présenter aux européennes en Ile-de-France derrière Michel Barnier. Le Canard Enchaîné raconte les coulisses de ce départ.
La rencontre entre Nicolas Sarkozy et Rachida Dati aurait eu lieu le 22 janvier à l'Elysée. La rencontre n'aurait pas été des plus cordiales si l'on en croit nos confrères relayés par Voici. D'entrée de jeu, le président de la République aurait annoncé la couleur à celle qui venait de devenir maman d'une petite Zohra. Il aurait exigé qu'elle démissionne de son poste de Garde des Sceaux et qu'elle accepte d'être numéro 2 sur la liste UMP menée par Michel Barnier pour les européennes.
"Fais moi confiance, jusqu’ici, je t’ai bien traitée. Fais ce que je te dis et dans un an, tu reviens au gouvernement par la grande porte", aurait suggéré Nicolas Sarkozy à Rachida Dati. Cette dernière, visiblement pas très rassurée, lui aurait rétorqué, les larmes aux yeux : "Si je comprends bien, je n’ai pas le choix ?"
Il faut dire que si Rachida Dati est élue, elle passera beaucoup de temps à Strasbourg où se trouve le Parlement Européen, ce qui ne réjouit guère la jeune maman : "Si je deviens députée européenne, je serai absente de Paris quatre jours par semaine. Ça va me poser un gros problème de garde".
Mais Nicolas Sarkozy a la parade : 40% des députés européens sont des femmes, il y a donc des crèches à la disposition des Eurodéputés à Strasbourg. Et au cas où ça ne serait pas suffisant : "Si tu veux rester mon amie, tu n’as pas le choix. Ou tu pars sans rien, ou tu pars pour devenir député européen".
Visiblement, Rachida Dati avait envie de rester l'amie de Nicolas Sarkozy puisque comme chacun le sait, elle a accepté la "proposition" du Chef de l'Etat.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com