Fernana : Dix-sept personnes risquent la prison suite à une altercation





Tunis-Le Quotidien
Le tribunal de première instance du Kef a condamné dix-sept personnes membres de deux familles rivales, à des peines de prison allant de huit mois à vingt ans.
En effet, inculpés de coups et blessures ayant entraîné la mort d’autrui, les accusés ont été arrêtés par les agents de la garde nationale de Jendouba suite à une information judiciaire ordonnée par le juge d’instruction relevant du tribunal du Kef.
Une enquête a été ouverte afin de tirer au clair cette affaire. Il s’est avéré qu’au mois de décembre 2007, l’un des accusés avait demandé à la victime de cesser de harceler sa nièce. Eclata alors une altercation qui allait finir dans le sang. En effet, sitôt informés, les membres des deux familles des deux principaux protagonistes dans cette affaire s’étaient rendus sur les lieux.
Les événements avaient pris une autre tournure. Armés de couteaux, de haches et de bâtons, les membres des deux familles ont mené une bataille sans merci.
Finalement, un jeune homme reçut un coup de couteau et trouva la mort sur le coup.
Informés, les agents de l’ordre se sont rendus sur les lieux procédant au passage à l’arrestation de dix-sept personnes. Inculpés de coups et blessures ayant donné la mort à autrui, ils ont été traduits devant le tribunal de première instance du Kef qui les a condamnés à des peines allant de huit mois à vingt ans de prison.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com