E.S.S. – S.T. (1-0) : Les Etoilés franchissent un palier





En s’investissant d'emblée dans le vif du sujet, les velléités ne tardèrent pas à fuser des deux côtés. Ce sera Selliti qui donna le ton suite à une infiltration dans les 6 mètres, avant que Nafkha n’intercepte la balle pour renvoyer en corner. Les Etoilés ne purent se prononcer qu’après 24 minutes de jeu par Jmel dont le tir foudroyant des 25 mètres faillit faire mouche. Mosrati, Ziadi, Nafkha et Jmel manquèrent d’un cheveu d’ouvrir la marque.
L’intention des Sahéliens de miser sur l’effet de la surprise était très évidente surtout que Naouali, et son arrière-garde, durent s’employer à fond pour repousser cette pression de plus en plus menaçante, usant, parfois, de moyens interdits à l’encontre des avants de pointe parmi lesquels le Brésilien Pereira qui se manifesta par une débauche d’énergie irrésistible pour le voir sur la ligne des buts de Bouderbala, en phase défensive, parallèlement à sa présence au front de l’attaque étoilée. Après le repos, Ziadi parvint à matérialiser cette rage de concrétiser une domination évidente dans les zones bardolaises. Ce sera grâce à une chevauchée fantastique de Berradhia, à partir du flanc droit, pour créer un certain vide dans l’axe central de la défense, ce dont profita l’attaquant étoilé, libre de tout contrôle pour tromper Nouali, jusque là imperturbable. Le même Ziadi aurait pu doubler, à plus d’une reprise, la note, malgré l’appel en renfort de Sghaier, Jdidi, et Koko, au niveau des postes avancés stadistes. Certains changements eurent le mérite de donner des sueurs froides à Bouderbala, dans les 10 dernières minutes à la partie. Un peu plus tôt, les Stadistes ne purent intimider l’arbitre suisse ,pour la non signalisation d’une charge à l’encontre de Charni qui poursuivait son bonhomme de chemin dans les zones de Bouderbala. Cette remarquable résistance des Sahéliens, en fin de match, a joué de concert avec la prestation en nette progressions des deux autres secteurs, au sein desquels se sont illustrés Mosrati et Nefkha, dans l’entrejeu, puis Bukhari, et Ziadi, à la pointe de l’attaque avant d’être supplées par Mériah et Ben Dhifallah. Pour une fois, et, à l’image d’un ensemble Etoilé mieux entreprenant, et plus volontaire, le public a fini par se rendre compte de l’amélioration sensible des protégés de Rohr, pour déclarer sa satisfaction, et pour que sa grogne disparaisse à jamais, en attendant ce que nous réservent Nagudu, et Mendeza pour leur première sortie avec l’ESS. Cette qualification pour le prochain tour de la coupe de Tunisie serait-elle le vrai décollage de l’équipe de Rohr, à deux semaines du derby sahélien à Monastir?


Sami Mansour




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com