Tunis : La belle épouse et le patron





Tunis-Le Quotidien
Il l’aimait à mort. Pourtant, elle va le tromper avec son patron…
Cet époux allait payer cher le fait qu’il avait choisi une femme terriblement belle. Pourtant, on l’avait bien averti qu’il pouvait en souffrir.
Cela étant, il en avait fait bien des jaloux ! On l’enviait parce qu’il est marié à l’une des plus belles filles de la famille. Il faut dire que dès l’adolescence, la cousine avait montré des signes qui ne trompent pas. Tout le monde savait qu’elle sera «un canon». Heureux sera, ainsi, celui qui allait partager sa vie…
Pas vraiment, puisque les événements allaient prendre une autre tournure. On le sait, en effet, ce genre de femmes ne pouvait vivre tranquille. Il y aurait toujours des hommes qui roderaient autour. Et même si elle résiste, la tentation aura finalement gain de cause.
Toujours est-il que le malheureux époux savourait à sa juste valeur sa vie avec sa femme qui en plus de sa beauté, savait mettre en valeur ses formes et sa jolie plastique. Cela n’allait pas tarder à attirer, voir même à exciter pas mal de monde et en particulier le patron de son mari.
Justement, un jour en venant chercher l’époux chez lui, il était tombé sur la jolie dame qui, même en tenue d’intérieur, l’avait foudroyé…
Du coup, il s'était mis à penser au moyen de s’approcher d’elle et pourquoi pas la séduire. Pis encore, tellement il était épris qu’il n’hésitait pas à la vanter en présence de son mari. Ce dernier, ayant trop confiance en sa femme, se laissait faire sans accorder trop d’importance à ce genre de compliments.
Même que fier de son épouse, il n'avait pu hésiter un jour à inviter son patron pour venir goûter à sa cuisine. Il voulait montrer à tout le monde que sa conjointe n’était pas uniquement belle, mais également une bonne femme au foyer.
Ce jour-là, le patron était le plus heureux des hommes au point qu’il s’était bien préparé pour ce premier rendez-vous.
D’emblée, il donna le ton et réussit à s’esseuler avec l’épouse à qui il confia que son mari pouvait bien risquer son poste. Il alla même jusqu’à prétendre qu’il tenait des documents prouvant qu’il était impliqué dans des opérations de détournement de fonds.
Craignant pour la carrière de son mari, l’épouse accepta de se rendre au bureau de son mari pour voir ces documents. C’est ainsi que le patron allait en profiter pour sortir le grand jeu: du chantage tout simplement.
Elle avait en effet à trancher entre deux amers choix: ou devenir la maîtresse du patron ou envoyer son mari en prison…
La malheureuse finit par céder et devint du coup la maîtresse du patron. Cette liaison ne tarda pas à éveiller les soupçons du mari qui finit par découvrir le pot aux roses. La plainte déposée par l’époux fait actuellement l’objet d’une enquête.


Habib MISSAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com