Economie mondiale : Le FMI abaisse ses prévisions de croissance et prône une riposte plus vigoureuse





Tunis-Le Quotidien
La croissance mondiale va descendre en 2009 à son niveau le plus bas depuis 60 ans, avec un taux de 0,5%, selon le Fond Monétaire International (FMI) dans sa mise à jour des Perspectives de l'économie mondiale et de l'évaluation du secteur financier publiés mercredi. «Nous nous attendons à un arrêt quasi-total de l'économie mondiale», a déclaré le chef économiste du FMI, Olivier Blanchard.
Malgré les actions de grande ampleur engagées par les pouvoirs publics, les tensions demeurent aiguës sur les marchés financiers et brident l'économie réelle. Un redressement durable de l'économie ne sera pas possible tant que la fonctionnalité du secteur financier n'aura pas été rétablie et que les marchés de crédit ne seront pas débloqués, estime le FMI.
Selon l'institution, de nouvelles initiatives s'imposent pour permettre une reconnaissance crédible des pertes sur prêts, un classement des sociétés financières en fonction de leur viabilité à moyen terme et un soutien public aux établissements viables sous forme d'injections de capital et d'une extraction des actifs de mauvaise qualité. Les politiques monétaires et budgétaires doivent soutenir encore plus la demande globale et devront continuer à le faire dans l'avenir envisageable, tandis que des stratégies sont mises en place pour garantir la viabilité à long terme des finances publiques. En outre, la mise au point et l'application de ces politiques exigera une coopération à l'échelle internationale.
Dans l'évaluation du secteur financier, le FMI propose des actions rapides et résolues sur trois fronts —mobilisation de liquidités, injection de capitaux et délestage des actifs compromis— pour encourager les sociétés à purger leur bilan.
Il faudra compter sur la coopération internationale pour assurer la cohérence et la cohésion des politiques mises en œuvre et, partant, rétablir la stabilité financière, estime le Fonds.


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com