E.N. : Quelle orientation pour Coelho ?





Le sélectionneur national dévoilera aujourd’hui la liste des joueurs appelés à affronter les Pays-Bas, le 11 février à Radès. On s’attend, bien entendu, à du nouveau et même à des... surprises !
Ce qui importe le plus, c’est de connaître les véritables intentions du sélectionneur. Est-il pour une majorité de joueurs professionnels évoluant en Europe? Pense-t-il constituer un panaché où les joueurs locaux trouveront assez de places ? Optera-t-il pour l’expérience et la mentalité professionnelle de ceux qui jouent dans des championnats de haut niveau, du moins en comparaison avec le niveau quelconque du championnat tunisien? Il va falloir attendre la liste pour mieux connaître la véritable orientation du coach national.
De nouveaux noms, on en parle beaucoup, mais il y a ceux qui intéressent Coelho à court  terme et ceux qui le sont à moyen ou à long terme. Pour la nouvelle liste, il y aura des confirmations et des rappels. On s’attend à voir quelques jeunes percer de nouveau à l’image de Darragi et El Ifa alors que d’autres le seront pour la première fois. On peut citer, à titre d’exemple, Wissem Naouali, le keeper stadiste qui va prendre, en principe, la place de Mathlouthi, blessé.
Naouali sera le troisième gardien avec Kasraoui et Khalloufi à moins que Coelho fasse appel au gardien étoilé en dernière minute.
Concernant les Tunisiens qui jouent à l'étranger certains sont encore en  difficulté (Dos Santos, Nafti, Chermiti, Chikhaoui...). Ils jouent très peu et on les voit mal pouvoir donner un plus à l’heure actuelle. Par contre, d’autres rejouent régulièrement depuis quelque temps tels Mnari, Ben Frej ou Nammouchi, en plus des nouveaux talents montants comme Ben Khalfallah ou Allagui. On saura tout dans quelques heures.


Kamel ZAIEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com