Textile habillement : Une conjoncture difficile, et des opportunités à saisir





Les professionnels du textile tunisien restent, quand même, optimiste pour l’avenir du secteur, même s’ils ne cachent pas certaines craintes des éventuels effets de la crise actuelle.

Tunis-Le Quotidien
A l’initiative de la fédération nationale du textile (FENATEX) relevant de l’UTICA, ainsi que le Centre technique du textile (CETTEX), le Cepex et le PMI, une journée d’étude sur la conjoncture et les perspectives du secteur du textile habillement tunisien a été organisée hier au siège de la Centrale Patronale.
Il s’agit d’une rencontre à laquelle a été invitée une délégation d’experts du Centre Français de la Mode afin de débattre de la conjoncture actuelle, les effets de la crise sur le textile dans le monde, ainsi que les perspectives du textile tunisien dans cette conjoncture.
M. Afif Chelbi, ministre de l’industrie, de l’énergie et des PME, a mis en avant, à l’ouverture des travaux de cette journée, les différents atouts et acquis du textile tunisien au cours des dernières années.
Commentant les performances de ce secteur, M. Chelbi a expliqué que les principaux  indicateurs du commerce extérieur de 2008 démontrent une stagnation en valeur des exportations du secteur et ce comparativement à 2007, considérée comme une année exceptionnelle selon le ministre, notant que le dernier trimestre de l’année écoulée a été marqué par une régression significative des exportations du secteur.
Et le ministre d’ajouter que ces performances ne sont pas le fruit du hasard, mais elles résultent d’un travail et d’une stratégie bien étudiée qui a permis au textile tunisien de résister, remarquablement, face à la concurrence des produits asiatiques à partir de 2005, et qui lui permettrait encore de poursuivre son développement de tirer profit des opportunités qui seraient générées par la crise actuelle.
«Derrière chaque menace il y a une opportunité, et toute période transitoire aussi difficile soit-elle recèle des potentialités que nous sommes à même d’exploiter, et je vous exhorte à vous inscrire dans cette démarche et à redoubler d’efforts afin d’amortir les effets de cette conjoncture et d’en sortir renforcés», a conclu M. Afif Chelbi en s’adressant aux professionnels tunisiens du secteur.
Concernant les perspectives du secteur, M. Néjib Karrafi, directeur général du CETTEX, a affirmé au Quotidien, que le textile tunisien dispose aujourd’hui de plusieurs acquis et de moyens lui permettant de dépasser les éventuelles répercussions de la crise actuelle.
«Nous demeurons encore optimistes pour l’avenir du secteur, d’autant que notre stratégie a déjà prouvé son efficacité en 2005 suite à l’accroissement de la concurrence des produits asiatiques sur le marché européen», a-t-il commenté.
M. Karrafi a souligné que la tendance à la baisse de la consommation dans les marchés potentiels du textile tunisien aura certainement un impact au niveau du volume des exportations de ce secteur. Cette régression en volume sera compensée en termes de valeur ajoutée des produits tunisiens.
Et notre interlocuteur de conclure que les professionnels tunisiens sont appelés aujourd’hui à redoubler d’efforts pour répondre rapidement aux exigences des marchés à l’export et notamment se spécialiser dans le «fast fashion» qui demeure la tendance actuellement au niveau de ces marchés.


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com