La marine israélienne détourne un bateau humanitaire : Gaza à la merci des pirates sionistes





Un bateau humanitaire transportant une cargaison humanitaire du Liban vers Gaza a été intercepté par la marine israélienne vers le port d'Ashod. Les Israéliens se sont comportés comme des pirates ouvrant le feu avant de se hisser à bord du navire et maltraitant l’équipage.


Le Quotidien - Agences
«Un petit bateau venant du port de Tripoli (...) en violation du blocus maritime que nous avons instauré, a tenté d'entrer dans les eaux de Gaza", a lancé  le ministre israélien de la Défense Ehud Barak. Après avoir été détourné une première fois vers l'Egypte, le cargo aurait retenté de se rapprocher de Gaza,
Le navire transportait des tonnes de médicaments, produits alimentaires, jouets ou vêtements pour la population de Gaza, selon la chaîne qatarie Al-Jazira et les organisateurs du voyage. Salam Khoder, journaliste d'Al-Jazeera, se trouvait à bord du navire au moment de l'incident. Il a affirmé au quotidien israélien Haaretz par téléphone que la marine israélienne avait ouvert le feu avant de se hisser à bord du navire et avait maltraité l'équipage. Les autorités israéliennes n'ont pas confirmé cette information, indiquant qu'elles soupçonnaient le navire de transporter des armes.


«Acte de piraterie»
La chaîne qatarie a précisé que la cargaison du bateau avait été fournie principalement par des organisations caritatives libanaises et arabes, et avait été affrété par le Comité national palestinien contre le siège de Gaza, en collaboration avec une organisation basée aux Etats-Unis, le Mouvement pour la libération de Gaza.
Le Liban a contacté plusieurs dirigeants arabes et internationaux "pour mettre en garde contre toute atteinte au bateau de la part des Israéliens". Le ministère des affaires étrangères syrien a protesté et "fait porter à Israël l'entière responsabilité de la sécurité du bateau, de l'équipage et de tous les voyageurs". Le Quai d'Orsay a indiqué qu'il était intervenu auprès d’Israël "pour que tout incident soit évité afin de permettre l'accès à Gaza des biens humanitaires et le retour du bateau à son port d'attache";




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com