Nationale A – Dames (14e J.) : ST : toutes les cartes en main !





Effectivement, en cas de victoire dans leur rencontre face au CSPC, rien n’empêchera les Stadistes d’aller au play-off.  Autrement dit, elles auront leur destin entre les mains. Par contre, la ZS doit impérativement gagner aux dépens des Nabeuliennes et attendre une offrande de la part des «Policières».
Si les jeux sont joués depuis bien longtemps pour ce qui est de la qualification au play-off, trois formations ayant d’ores et déjà assuré leurs places parmi le dernier quatuor, il n’en est pas de même pour le dernier billet convoité par les Stadistes du Bardo, ainsi que par les Zitouniennes, les deux teams partageant à l’heure actuelle le quatrième poste au classement général.
Les Bardolaises auront cependant le double avantage, d’abord de posséder un meilleur goal-différence dans les confrontations directes, ensuite de rencontrer, à l’occasion de cette dernière journée, une formation policière pratiquement démobilisée. Mais attention, les protégées de Ryadh Ben Abdallah peuvent se rebiffer, d’autant qu’elles n’ont rien à perdre dans l’affaire. Cette confrontation pourrait par ailleurs constituer une répétition avant les rudes batailles du play-out qui les attendent.
Pour les Stadistes ce sera une autre paire de manches, car il s’agit de leur avenir dans cette compétition. Aussi, sont-elles déterminées à ne rien laisser au hasard, mais à faire en sorte de glaner au forceps la victoire synonyme de qualification, quel que soit le résultat du rendez-vous de la cité des jeunes où leur concurrent direct, la ZS en l’occurrence, donnera la réplique au leader.
Les filles de la Pépinière seront en tout cas à rude épreuve face aux Cap-Bonaises dont l’objectif majeur serait de terminer cette première phase en beauté, c’est-à-dire invaincues. Ce ne sera certes pas facile devant un protagoniste acculé à gagner et connu pour avoir souvent réussi ses sorties face aux Nabeuliennes, mais les «Violettes» semblent mieux armées actuellement pour réussir leur pari. Elles en ont, en tout cas, les moyens.
Dans les deux autres rendez-vous du jour, on jouera apparemment pour accomplir une simple formalité. D’autant que les Sfaxiennes, qui recevront les Grombaliennes, ainsi que les Bizertines, lesquelles offriront l’hospitalité aux Hilaliennes, n’auront vraisemblablement aucune peine pour glaner deux nouveaux points et terminer ainsi la première moitié du championnat sur la même marche…


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com