Question/Réponse : Nom des anges qui questionnent les croyants dans leur tombe





J’ai entendu dire que les anges qui viennent questionner les croyants obéissants dans leur tombe ne sont pas « Mounkar » et « Nakîr » et sont, au contraire, deux anges différents. Est-ce vrai ?
Ce qu’on vous a dit a été avancé par certains juristes chaféites, mais cette assertion ne semble basée sur aucun Hadith authentique. Au contraire, elle va à l’encontre de ce qui est énoncé dans le Hadith fiable suivant :
Abou Hourairah (radhia Allahou 'anhou) rapporte que le Messager d’Allah (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : Lorsque le défunt est enterré (ou il a dit : «Lorsque l’un d’entre vous est enterré»), deux anges sombres aux yeux jaunes dont l’un est appelé «Al Mounkar» et l’autre «An Nakîr» viennent auprès de lui et lui disent : «Que dis-tu au sujet de cet homme ?» Il (le défunt) répond alors (en répétant) ce qu’il avait l’habitude de dire (auparavant, durant sa vie) : «Il est le serviteur d’Allah et Son Messager. Je témoigne qu’il n’y a Dieu qu’Allah et que Mohamed est Son serviteur et Messager». Ils (les anges) répliquent alors : «Nous savions que tu dirais ceci». Puis l’intérieur de sa tombe est élargie pour lui sur une distance de soixante-dix coudées et elle est illuminée. Puis il lui est dit : «Dors !»  Il demande alors : «Retournez auprès des miens et informez-les (de ma bonne condition)». Les deux (anges) lui disent : «Dors (en toute sérénité et quiétude) comme le nouveau (ou la nouvelle) marié(e) le fait lors de sa nuit de noce… Il (elle) n’est sorti(e) de son sommeil que par l’être qui lui est le plus cher…» (et il reste dans cette heureuse condition) jusqu’à ce qu’Allah le fasse sortir de ce lit (où il se trouve). Et s’il était un hypocrite (dans ce monde), il répondra (à la question des deux anges) : «J’ai entendu les gens parler et je n’ai fait que dire la même chose. Je ne sais pas (ce que je dois réellement croire au sujet de cet homme)». Ils (les deux anges) diront alors : «Nous savions que tu allais dire ceci». Il sera alors dit à la terre : «Referme toi sur lui !»  Et celle-ci se refermera sur lui et ses côtes s’imbriqueront les unes dans les autres. Et il ne cessera ainsi d’être châtié  jusqu’à ce qu’Allah le fasse sortir de ce lit (où il se trouve)».  (Sounan Tirmidhi – Hadith Hassan)
Il est à noter que Moullâ Ali Al Qâri (rahimahoullâh) souligne que, pour ceux qui ont cru en Allah et qui Lui ont obéi, les deux anges «Mounkar» et «Nakîr» viendront sous la forme  d’annonciateurs de bonne nouvelle («Moubach-chir wa Bachîr»).


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com