Nouvel an chinois : Une soirée dans le pavillon rouge





Comme le veulent les traditions, les Chinois ont accueilli le nouvel an avec la danse du lion. Au Centre Culturel et Sportif d’El Menzah 6, la fête a été totale pour recevoir le bœuf, symbole du caractère travailleur.
Depuis lundi 26 janvier 2009, la communauté chinoise de Tunisie comme celle du monde entier a commencé la célébration du nouvel an chinois. La clôture de ces fêtes l’a été avec un gala donné lundi dernier au Centre Culturel et Sportif d’El Menzah 6, baignant dans le rouge et le doré, symboles du bonheur et de la fortune. Tout a été mis au point pour que la fête soit totale : des lanternes, des estampes, de la belle musique traditionnelle, la projection d’un documentaire sur les traditions et les ambiances de la fête du printemps, une exposition… Les Chinois de Tunisie n’ont rien raté, au bonheur d’un public nombreux qui a répondu présent à l’invitation de l’ambassade de la République Populaire de Chine. C’est en présence de Son Excellence l’ambassadeur de Chine en Tunisie, Mme Li Beifen, de Son Excellence l’Ambassadeur de Corée et l’Ambassadeur du Portugal et de M. Samir Laâbidi, ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Education physique que le coup d’envoi a été donné avec la célèbre danse du lion. Une danse qui conjugue l’art, la tradition chinoise mais aussi le Kung-fu a été présentée par les volontaires chinois en Tunisie. «D’après le calendrier lunaire chinois, aujourd’hui, c’est la fête des boulettes de riz glutineux qui, dans la tradition chinoise, marque le dernier jour de la célébration de la Fête du Printemps, autrement dit le nouvel an chinois, et le commencement d’une nouvelle année prometteuse. A cette occasion, je tiens à vous exprimer mes meilleurs vœux pour une année de bonheur, de succès et bonne santé», a noté l’ambassadeur de la République Populaire de Chine dans son allocution de bienvenue mettant l’accent sur l’importance des relations sino-tunisiennes surtout qu’on célèbre, cette année, le 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Et Mme l’ambassadeur n’a pas raté l’occasion pour dessiner avec le ministre tunisien les yeux du lion, rituel traditionnel chinois pour augurer d’une bonne année. Suite à ce numéro le public a eu droit à d’autres danses tirées du tiroir traditionnel chinois comme celle du dragon, à des poèmes qui chantent la pleine lune et le printemps, un défilé des habits traditionnels… Une exposition de papier découpé, avec des signes et des motifs porte-bonheur, a orné le hall du Centre Culturel et Sportif d’El Menzah 6 et a permis aux visiteurs de se faire une idée sur cette pratique ancestrale. Le rideau est tombé sur la célébration du nouvel an chinois, le public a quitté les lieux émerveillé et étonné en attendant le prochain rendez-vous, l’exposition archéologique chinoise, qui sera sans conteste l’événement de l’année 2009.


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com