O.B. – E.S.T. : Tout incite à l’optimisme





Sur une courbe ascendante depuis des semaines, l’OB reçoit l’EST avec la ferme intention de réaliser un résultat positif pour finir avec cette question de maintien et se consacrer à la Coupe.
Pour les Béjaois, une victoire cet après-midi éloignera leur équipe de la zone dangereuse et l’installera dans une place confortable. Pour bien préparer ce rendez-vous, une mise au vert a été effectuée dans un hôtel de la place depuis vendredi et dans le camp de l’OB tout incite à l’optimisme.
Le dispositif défensif de l’OB connaîtra des changements à la suite du forfait de Bassam Saïbi, le locataire habituel du couloir droit, blessé dimanche dernier face au CA, et de Ben Sassi, opéré des ménisques au début de la semaine dernière. Waël Nefzi, remplacera Saïbi dans le couloir droit, tandis que Matar Bacha, auteur d’une excellente prestation, dimanche dernier, face au CA en Coupe, sera aligné dans l’axe avec Ben Younès, et ce, en remplacement de Ben Sassi. Point de souci de se faire de ce côté là, la défense de l’OB a démontré une solidité et une complémentarité qui rendent ce compartiment un des points forts de la formation nordiste.
Absent face au CA pour avoir écopé un troisième avertissement suspensif, Bamba Idrissou reprendra sa place à l’entrejeu cet après-midi face à l’EST. Un renfort de taille pour l’OB, et c’est vraisemblablement Derbali qui payera les frais du retour de Bamba.
D’autre part, la nouvelle recrue de l’OB, l’ex-étoilé, Karamoko, a très vite conquis le cœur des supporters béjaois. Un excellent joueur de couloir, qui, couvre beaucoup de terrain dans son jeu, et dans l’art de passer dans le dos d’une défense et de se faire oublier pour surgir au bon moment et au bon endroit, il n’a pas son égal.
Formation attendue
La feuille de match de l’OB aura l’allure suivante sauf surprise de dernière minute. Dans la cage, il y aura Laâmouri dont les arrêts sont déterminants et dont l’apport est de plus en plus capital au sein de la formation béjaoise.
Une défense à 4 composée de Waël Nefzi et Makhlouf sur les flancs, Matar Bacha et Ben Younès dans l’axe.
Un milieu à 4 également avec Camara, Bamba, Harb et Karamoko et une attaque à 2 têtes avec Kridène et Sassi.

YOUSSEF

Du côté sang et or : Un sérieux examen

L’EST, leader de la L1, effectue, cet après-midi, un déplacement à hauts risques à Béja,
que les observateurs assimilent à un vrai tournant. Voilà un autre examen pour les Sang et Or.
Au Parc B, toutes les parties sont conscientes de la difficulté de la tâche, et ce, pour différentes raisons. D’abord, un déplacement à Béja a souvent été difficile à gérer, ensuite le staff technique espérantiste a vu la préparation à ce rendez-vous perturbée par l’absence de pas moins de onze joueurs (excusez du peu) au cours de cette semaine vu leur convocation avec leurs sélections respectives et enfin l’adversaire béjaois nage en pleine euphorie après sa dernière qualification en Coupe aux dépens du CA.
Toutes ces considérations ont été prises en compte par le club de Bab Souika qui est décidé à se surpasser pour sauter cet obstacle sans dégâts et poursuivre sa marche en pole position. La richesse de son effectif et le soutien d’un merveilleux public qui se déplace aujourd’hui en grand nombre à Béja devraient le pousser à n’épargner aucun effort pour aller au bout de ses intentions.
Au niveau de la formation rentrante, Do Moraïs et Kanzari ont attendu le retour des internationaux jeudi et vendredi pour mettre en place le dispositif à adopter tout à l’heure. Le dernier arrivé était le Nigérian Eneramo.
C’est dire que le staff technique n’a disposé que de deux séances pour effectuer ses choix.
Ces derniers ne devraient pas être très différents de ceux suivis à Gafsa il y a trois semaines. La seule incertitude concerne le poste de second attaquant aux côtés d’Eneramo. Bienvenu s’est rétabli de sa blessure et Bouazzi est en pleine forme; Il fallait trancher entre les deux hier après-midi. Ailleurs on devrait retrouver les habituels titulaires.
Formation probable
Kasraoui, Z. Derbali, Chammam, Abdi, Jaber, Loué, Korbi, Teyeb, Bouazzi, Darragi, Eneramo.

Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com