C.A – E.S.S (1-0) : Des Clubistes plus appliqués





A l’issue d’un match haletant, les Clubistes ont engrangé une victoire de rang face à un prétendant en puissance au sacre. Intensité, rythme et entrain, tout y était, sauf, une plus grande percussion offensive des deux côtés. Le match débuta en trombe des deux côtés, sans échanges de politesses. Les deux équipes optèrent pour un 4-4-2, très équilibré, avec un souci évident de la récupération, mais aussi et surtout de l’animation offensive. Chaque match ayant sa vérité propre, Moncef Chargui côté C.A., a jugé opportun d’incorporer d’entrée de jeu Wissem Yahia u niveau de la récupération et de la couverture et Achraf Ben Jédidia sur le front de l’attaque aux côtés de Missaoui. Et l'entame du match donna entière raison à l’entraîneur clubiste, puisque l’ancien Sfaxien, dont c’était la première titularisation cette saison, mit la galerie clubiste en transes dès la 9’ en ouvrant le score. Il catapulta, en effet, le cuir dans les filets de Mathlouthi, après avoir hérité d’un ballon mal renvoyé par la défense étoilée, consécutivement à un coup franc bien botté par Khalfaoui. C’est ainsi que le jeu fit vite de s’emballer et une nouvelle donne tactique de s’ensuivre machinalement : le C.A. opta pour une attitude attentiste, laissant l’adversaire s’enhardir mais pas au-delà des 30 mètres de la cage de Azaïez, privilégiant ainsi la récupération et la reconversion offensive instantanée, l’E.S.S., de son côté, fit mainmise sur le milieu du terrain, tentant de peser de tout son poids sur la défense clubiste. A ce jeu, les Sahéliens faillirent parvenir à leurs fins, d’abord par l’entremise de Ktari qui déboula un tir - canon des 25 mètres, obligeant Azaïez à détourner difficilement en corner (17’). A la 26’, l’E.S.S. marque un but justement refusé par l’arbitre pour une faute de main préalable de Bouchhioua. Zouaghi fut tout près d’égaliser mais sa “tête” rata lamentablement la cage adverse (30’). Le libéro international dut, quelques minutes plus tard, évacuer le terrain suite à une blessure et se fit relever par Hagui (36’). Entre-temps, les contres clubistes, au déclenchement desquels il y avait ou Mouelhi ou Khalfaoui, auraient pu connaître un meilleur sort, mais ni Missaoui, très entreprenant du reste, ni Ben Jédidia, ne réussirent à en concrétiser au moins un. La seconde période donna à voir pratiquement le même scénario et la partie se poursuivait, tout aussi attrayante, grâce surtout au rythme endiablé imprégné par les joueurs des deux camps. Cependant, les occasions de buts dignes de ce nom se faisaient rares et progressivement, l’intensité du jeu baissait, le répondant physique des joueurs tunisiens, en général, n’étant pas un modèle du genre. Il a fallu attendre la 80’ pour enregistrer une grande opportunité de scorer, mais Hagui royalement servi sur coup franc pour Beya, trouva le moyen de rater de la tête la cage, alors qu’il n’était gêné par personne. Les Clubistes encouragés par une galerie des grands jours, tinrent bon jusqu’au bout. De bon augure avant le derby tunisois d’après-demain. Quant à l’E.S.S., elle fut encore une fois trahie par son indigence offensive. Wahid SMAOUI Fiche technique Stade: Olympique d’El Menzah Public: 25 000 environ Arbitre: Slim Marouani C.A - E.S.S 1 - 0 (M.T : 1-0) But : Ben Jédidia (9’) Formations C.A : Azaïez, C. Zaâlani, Mkacher, Saïdi, Guizani, Touré, Yahia, Mouelhi, Khalfaoui, Ben Jédidia, Missaoui. E.S.S: Mathlouthi, Arafa, Miladi, Ghezal, Zouaghi, Hammi, Koné, Beya, Gana, Bouchhioua, Ktari. Remplacements C.A : Ben Jédidia par Lissasi (61’), Khalfaoui par Rhouma (65’), Missaoui par Toujani (90’). E.S.S. : Zouaghi par Hagui (36’), Ktari par Bouzgarrou (54’), Bouchhioua par Amiokachi (54’). Cartons jaunes C.A: Azaïez, Ben Jédidia, Missaoui E.S.S: Néant Cartons rouges: Néant Note du match: 13/20


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com