C.S.S. 1 – S.T. 1 : Indécis jusqu’au bout





Le public du Mhiri a eu droit à un C.S.S. - S.T., spectaculaire et indécis jusqu’au bout. Ça a été souvent le cas pour les confrontations entre ces deux équipes et celle de dimanche n’a pas dérogé à la règle.
Les deux équipes étaient  déterminées à se rattraper. Le CSS, battu en supercoupe d’Afrique au Caire, tenait à renouer avec les victoires. Quant au ST, son élimination en Coupe a été difficilement digérée et il avait besoin d’un bon résultat pour relever la tête et se refaire une santé.
Le C.S.S. et le S.T. ne méritaient pas de perdre. Les Sfaxiens ont été meilleurs en première période alors que les Stadistes étaient plus présents à la reprise. Le but réussi par Nafti en pleine première mi-temps, sur penalty, a pourtant donné des ailes au C.S.S. qui a raté le K.O. à plusieurs reprises, comme l’a affirmé Amir Haj Messaoud: «Nous avons raté le coche durant la première moitié du match car les occasions de tuer le match ont été nombreuses. Notre maladresse nous a coûté cher et le S.T., plus entreprenant en fin de match, a réussi à égaliser. Ça fait mal de perdre des points ainsi mais ça ne doit pas entamer notre détermination à améliorer davantage notre classement».
Dans le camp stadiste, on retrouve le sourire. L’équipe y a cru jusqu’au bout et a fini par obtenir une égalisation méritée. Les changements opérés durant la seconde mi-temps ont porté leur fruit et Berrebat a fini  par trouver le chemin des filets.
Zaïri pense même que son équipe méritait mieux: «Nous avons concédé un but sur un penalty très généreux et notre mental a été très fort puisqu’on a réussi à revenir de loin. Ça démontre la force de cette équipe, décidée à avancer davantage».


N.B.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com