L 2 (16e J.) : Et de six pour l’E.S.Z.





Vainqueurs dans les deux derbys du Sud, l’ESZ et le SG ont réussi les deux meilleures affaires du jour. Commençons cependant notre round-up de la ronde par le derby gabésien qui polarise à chaque fois l’attention des puristes. A juste titre, d’ailleurs. Et comme toujours, l’assistance a été conviée à une chaude empoignade qui a tenu en  haleine les présents, ne serait-ce que sur le plan émotionnel.
Finalement, les Stadistes, apparemment plus déterminés, ont enlevé le morceau grâce à l’unique réalisation de Walid Chettaoui (61’), lequel avait suppléé Fayçal Laâmari, blessé sur la fin de la première période. Une précieuse victoire pour les hommes de Kaïs Yaâcoubi qui leur permet de rejoindre les Kairouanais à la deuxième place.
L’autre derby du Sud a consacré la victoire du leader zarzissien, lequel s’est débarrassé de l’ASD, devant toutefois attendre la seconde période pour assurer un succès qui lui permet de consolider sa position, grignotant même trois nouveaux points sur ses poursuivants immédiats.
Après une première mi-temps vierge, Hédi Boukhris, désormais deuxième buteur avec neuf réalisations, s’est déchaîné pour signer les deux buts de la victoire (49’) et (89’).
Zarzissiens et Stadistes gabésiens ont par ailleurs profité de l’échec de la JSK qui a été piégée par l’USBG. Celle-ci a commencé par prendre l’avantage par Mohamed Fezzaï (12’), mais Ahmed Douâib allait rapidement rétablir l’équilibre (21’), avant que Hassène Harbaoui n’assomme les visiteurs en transformant un penalty (60’). Mais cette rencontre a malheureusement enregistré les deux seuls cartons rouges de la journée, brandis au nez de Mohamed R’zig (USBG) et Anouar Kanzari (JSK).
Le CSMsaken, pour sa part, n’a pas laissé passer l’aubaine en prenant le meilleur sur un OK à la dérive. C’est le CSMS qui a pris les devants par le biais de Mohamed Boussaâdia (17’), avant que Didier Tayau n’égalise quatre minutes plus tard (21’). Or le penalty transformé par Haythem Gloulou (55’) allait donner la victoire aux siens.
L’autre belle performance du jour aura été l’apanage de la SSZ vainqueur du derby du Nord aux dépens de son voisin le SAMB. Les Maritimes, qui bénéficiaient pourtant de l’apport et du terrain et du public, ont concédé de surcroît la défaite lors du temps additionnel. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, il a fallu que ce soit Ryadh Jbali, lequel jouait durant l’aller sous la bannière maritime, qui signe l’unique but des visiteurs (90’+2’). Du coup, les Maritimes se retrouvent désormais seuls à la peu enviable place de lanterne rouge.
Enfin les deux clubs du Cap Bon ont eu des fortunes diverses, puisque le CSK a dominé l’ASA grâce à deux buts de Abdoulaye Silla (48’) et Seydou Sissoko (53’), contre un seul de l’Arianais Yacouba Cissé ( 84’), tandis que l’ESBK a été tenue en échec par les Mahdois. Les Fatimides ont été les premiers à se manifester par l’intermédiaire de Bilel Wahbi (13’), alors que les locaux ont dû attendre les ultimes secondes du match pour rétablir l’équilibre grâce à Hamza Testouri (90’)…


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com