Tunisie – Italie : Les PME, ciment du partenariat





Les projets de partenariat entre la Tunisie et l’Italie ainsi que les initiatives pour promouvoir les rapports de coopération entre les deux pays. Tels sont les thèmes de la publication réalisée récemment, par le ministère italien des Affaires étrangères. Cette même publication intitulée “Le partenariat tuniso-italien : le rôle des PME”, a été présentée, mercredi dernier, au cours d’un séminaire organisé, à cette occasion, par la Chambre tuniso-italienne de commerce et d’industrie (CTICI) au siège de l’IACE. Tunis - Le Quotidien Les relations tuniso-italiennes dans le domaine économique et commercial remontent à plusieurs siècles vu la proximité géographique et culturelle entre les deux pays. Ces relations se sont développées, en premier lieu, après l’indépendance de la Tunisie en 1956, et puis elles se sont renforcées après la signature de l’accord de partenariat entre la Tunisie et l’Union européenne. Deuxième partenaire économique pour notre pays, après la France, l’Italie compte aujourd’hui, près de 400 entreprises implantées en Tunisie dont 350 sont totalement exportatrices. Ces entreprises emploient actuellement, près de 41 000 travailleurs tunisiens dont 35 000 dans les entreprises exportatrices. Les relations économiques entre les deux pays sont gérées par la Chambre tuniso-italienne de commerce et d’industrie (CTICI) qui est l’une des premières chambres de commerce italiennes à l’étranger (créée en 1884). Elle a pour objectif de promouvoir les projets d’investissement entre les deux pays, ainsi qu’aider les PME italiennes et tunisiennes à investir et à trouver des partenaires dans les deux pays. A ce propos, le nombre des PME italiennes installées en Tunisie s’est particulièrement développé au cours de la dernière décennie, pour arriver à près de 700 sociétés à capital italien ou mixte. Ces entreprises opèrent, en premier lieu, dans le secteur du textile et habillement (40%), puis dans le secteur des industries chimiques (20%), l’électricité (10%), la mécanique (8%), le transport, tourisme et bâtiments (8%), ainsi que le secteur du cuir et chaussures (3%). L’importance des relations économiques tuniso-italiennes se traduit également, par le développement des échanges commerciaux, entre les deux pays qui sont arrivés en l’an 2000 à près de 6346 milliards de lires italiennes, dont 3699 milliards de volume des exportations vers la Tunisie et 2647 milliards de volume des importations de l’Italie. Les relations économiques tuniso-italiennes, jugées excellentes par M. Alberto Catarci, directeur de l’ICE, peuvent ainsi s’améliorer de plus en plus surtout que la Tunisie possède aujourd’hui un climat économique et social stable et aussi favorable à l’investissement. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com