Festival du film tunisien à Paris : Regard sur le cinéma tunisien





Au cinéma «L’archipel» à Paris se tiendra les 13, 14 et 15 mars, la 2e édition du Festival du film tunisien. Une sélection des courts et des longs métrages est au programme de la nouvelle session.
Sur l’initiative de l’Association des jeunes tunisiens, le festival du film tunisien a été lancé, il y a justement une année. Une action visant à consolider davantage les échanges culturels et à promouvoir l’image de la Tunisie. Après une première édition réussie, les adhérents de cette association ont renouvelé l’expérience, focalisant cette fois-ci sur les films tunisiens qui ont marqué notre cinéma. A l’affiche de la 2e session, des anciens films à succès, considérés comme référence dans l’histoire du cinéma tunisien. Parmi ces productions cinématographiques qui sont au menu de cette rétrospective, on cite : «Essaïda» de Mohamed Zran, «Le Sultan de la Médina» de Moncef Dhouib et «Khorma» de Jilani Saâdi.
D’autres récentes productions qui ont fait bouger le cinéma tunisien et ont insufflé une nouvelle âme à ce qui reste de nos salles obscures sont au programme de la 2e édition du festival du film tunisien qui se tiendra les 13, 14 et 15 mars au cinéma «L’archipel». Parmi ces films encore frais, on cite : «Cinecitta» de Brahim Letaïef, «Le projet» de Mohamed Ali Nehdi, «Mémoire d’une femme» de Lassaâd Oueslati, «Silence» de Karim Souaki… D’autres courts métrages, documentaires, films d’animation qui portent la signature des jeunes réalisateurs tunisiens sont au programme de cette manifestation qui tente de promouvoir de plus en plus le 7e art. Trois prix d’encouragement seront décernés aux cinéastes tunisiens participants à cette 2e session.
Notons que parallèlement à ce panorama du cinéma tunisien, les organisateurs ont programmé un hommage au grand poète de la Tunisie Abou El Kacem Chebbi, dont on célèbre cette année le centenaire de sa naissance.


Imen ABDARRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com