Zgougou du Mouled : La neige tombe, les prix montent !





La vague de froid a rendu très difficile la cueillette des graines de pin d’Alep. Le Mouled coûtera plus cher aux adeptes de l’Assida de zgougou.


Tunis-Le Quotidien
Dans les grandes surfaces et les commerces spécialisés, les petites graines de pin d’Alep commencent à prendre place sur les étalages des fruits secs.
A deux semaines du Mouled, les ménagères songent déjà au plat indispensable pour célébrer l’anniversaire de la naissance du Prophète : Assidat zgougou.
Le fameux plat, dont la recette nécessite également des fruits secs avec des prix qui ne sont toujours pas abordables pour toutes les bourses, devrait coûter un peu plus cher que l’année passée. En fait, c’est l’augmentation du prix du zgougou qui en serait à l’origine.
Une augmentation due, croit-on savoir, aux difficultés que rencontrent les gens qui font la cueillette de zgougou. «A cause de la vague de froid sibérien et surtout de la neige qui est tombée ces derniers jours dans les régions du Nord-Ouest du pays, il était difficile de faire la cueillette», laisse entendre un responsable du ministère de l’Agriculture.
Du côté du commerce, cela doit inévitablement se répercuter sur le prix du produit. Chez les grossistes, le nouveau prix est presque connu : «il doit se situer entre 5d, 500 et 5d900», annonce-t-on. Soit une augmentation de 700 millimes par rapport l’année passée. Rappelons qu’en 2008, le prix du zgougou s’est situé entre 5d et 5d, 200.
Dans les commerces de détail, l’augmentation est estimée à près 13%. Le kilo de zgougou sera proposé aux consommateurs à des prix qui oscilleront entre 6d, 300 et 6d, 800, selon la catégorie.
Prêt à l’usage, le zgougou moulu a toujours été plus cher. Cette année, il sera proposé à partir de 9d, 5. Le prix peut atteindre 10d, 5.


H.G.

En 2 chiffres...

La Direction générale des forêts a estimé que les pins des régions du Nord-Ouest du pays pourraient fournir cette année jusqu’à 360 tonnes de graines de zgougou. Additionnée aux quantités invendues au cours de la saison passée, cette offre devrait en principe satisfaire la demande domestique à l’occasion du Mouled que nous célébrons le 9 mars. Avec une offre (360 tonnes) qui dépasse la demande (300 tonnes), la hausse du prix du zgougou serait injustifiable si l’on oublie les quantités destinées aux industriels des crèmes dessert qui grignotent plusieurs quantités pour produire leurs crèmes à base de zgougou.


H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com