Play off (7e J.) : Rien que des enjeux !





Quels que soient les résultats , le suspense n’en sera que plus soutenu.
Toutes les équipes, qui se tiennent à la queue leu leu, ambitionnent légitimement de décrocher le précieux sésame. Cette assertion est peut-être à nuancer pour l’ESR qui n’a pratiquement plus droit à l’erreur.
Mais au vu de la dernière sortie des Radésiens face à EZS, un sans faute pour le compte des quatre journées restantes ne relève nullement du miracle. A commencer par ce soir, à Nabeul, où les Potiers ont assez perdu de leur superbe. La bande à Ben Zaïed est, toutefois, consciente qu’elle est logée à la place la plus précaire, la quatrième en l’occurrence, sujette de toutes les convoitises de ses deux poursuivants, EZS et l’ESR, puisqu’elle s’apparente au dernier billet qualificatif. D’où une empoignade sans concessions.
Il en sera de même à Monastir, où l’Union locale reste sur un haut fait réalisé samedi dernier face au leader clubiste.
Sur leur forme actuelle, cristallisée notamment par leur aptitude à gérer la période la plus cruciale d’un match, celle du money time final, avec une rare lucidité et une impressionnante force de caractère, les protégés de Walid Gharbi, partent avec les faveurs du pronostic.
Aux Zahrois, dont la valeur individuelle et collective est indiscutable, de démentir cette tendance et de prouver ce dont ils sont réellement capables. Il y va de leur qualification au dernier carré d’as.
Celui-ci devrait logiquement comporter les deux leaders actuels, le CA et l’ESS, qui en découdront pour le leadership. Les Etoilés, vaincus chez eux à l’aller, sont donc doublement motivés, au même titre que les Clubistes.
Revanche pour les uns, confirmation pour les autres, mais un même objectif, à savoir la quête d’une première place qui offre l’avantage de recevoir en cas de belle aussi bien en demi-finale qu’en finale du Championnat.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com