Forum économique : Le Maghreb Arabe à l’ère des méga-projets





Un forum économique axé sur le Maghreb Arabe a été organisé, pour promouvoir les avantages de la région auprès des investisseurs étrangers.


Sfax – Le Quotidien
La troisième journée du Salon méditerranéen du bâtiment Medibat 2009, a été marquée par l’organisation d’un forum économique, avec la participation des investisseurs tunisiens et étrangers, désirant découvrir les caractéristiques du climat des affaires en Tunisie et dans la région maghrébine, notamment dans le secteur du bâtiment et de la promotion immobilière.
L’ouverture des travaux de ce forum a été assurée par M. Abdelhamid Triki, secrétaire d’Etat auprès du ministre du Développement et de la coopération internationale chargé de la coopération internationale, qui a mis en avant, au cours de son allocution, les différents avantages mis en place par la Tunisie, au profit des investisseurs étrangers.
M. Triki a mis l’accent, également, sur l’évolution du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP) en Tunisie, qui occupe aujourd’hui une place importante dans l’économie nationale avec 5,2% du PIB et 12,7% de l’emploi, et qui englobe également des perspectives de développement prometteuses, notamment, avec la réalisation prévue de certains grands projets que ce soit à Tunis ou aussi dans certaines régions du pays.
M. Abdelhamid Triki a précisé, par ailleurs, que la conjoncture économique difficile, représente un facteur important incitant l’intégration économique maghrébine et le développement de la région à travers l’unification des efforts et la mise en œuvre de grands projets communs pour faire face aux défis futurs.
Le forum a connu la présentation des projets structurants de développement dans les cinq pays maghrébins, en présence des responsables des ministères de tutelle de ces pays.
Le projet de «Taparura», en cours de réalisation à Sfax, a été exposé, dans ce cadre, par M. Riadh Hentati, son PDG, qui a présenté ses différentes caractéristiques et son éventuel impact sur le développement urbain et économique de la région.
Le débat au cours de ce forum s’est penché, en outre, sur la question du financement des grands projets et les critères d’éligibilité dans la liste de référence des banques de développement, avec la participation de certaines institutions financières, notamment, la Banque Africaine de Développement, la Banque Islamique de Développement, la Banque Européenne d’Investissement, et l’Agence Française de Développement…
A l’instar des autres manifestations, ce forum a été une opportunité propice pour les participants afin d’établir de nouvelles relations de partenariat notamment avec les banques, et ce, à travers les rencontres B2B organisées à cette occasion. 


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com