«Saveurs et savoirs du Sud» : Rendez-vous avec la Sicile





Pour la 5e année, la Sicile organisera sa semaine culturelle et gastronomique en Tunisie et ce en collaboration avec la section culturelle de l’ambassade d’Italie et la Fondation Orestiadi.
Le coup d’envoi de la manifestation culturelle et gastronomique «Saveurs et savoirs du Sud» sera donné, demain, à 19h30, à Dar Bach Hamba, siège de Casa Sicilia, avec une exposition réunissant une pléiade d’artistes de la Sicile.
Les œuvres sculpturales de Mariano Brusca, les gravures de Marcella Tuttobene, les joyaux de sel de Daniela Neri et les céramiques artistiques de Franco Barraco offriront aux visiteurs une balade gratuite dans les galeries de la Sicile qui dispose d’un très riche patrimoine culturel, héritage de son histoire aux multiples influences. Côté débats, un colloque traitant des œuvres théâtrales, cinématographiques et littéraires de Vitaliano Brancati est prévu, mercredi, à Casa Sicilia, à partir de 9h00, permettant aux étudiants de langue italienne d’approfondir leurs connaissances linguistiques et culturelles et de se faire une idée exhaustive sur les figures de proue de la littérature sicilienne. Une rencontre-débat autour du thème « Trente siècles d’or blanc », marquée par la participation des archéologues siciliens et tunisiens est à l’affiche de la 5e édition de «Saveurs et savoirs du Sud».
Les fins gourmets et les passionnés de l’art culinaire et d’histoire de l’alimentation, seront bien servis lors de cette manifestation grâce à une séance de dégustation des mets préparés autour du thème «Le sel marin en gastronomie», prévue pour jeudi et des dîners galas présentant des recettes typiques de la Sicile. Le concert «Abballalaluna» (La lune danse) proposé par l’artiste Mario Incudine et le groupe «Terra» est à découvrir, ce vendredi, à partir 20h00, au Théâtre de la ville de Tunis. Chanteur, musicien, compositeur et chercheur, cet artiste puise son répertoire musical dans les racines des cultures populaires séculaires de l’île, qui embrasse aussi bien les influences grecques qu’arabo-orientales. La soirée sera une occasion pour le public pour redécouvrir l’artiste Zohra Lajnef qui a fait ses premiers pas à l’échelle internationale, en Sicile dans le cadre de l’Orchestre ethno- méditerranéen que dirige Mario Incudine. 


I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com