Match CA – ESTL’avis technique de… Mahmoud Bacha





Haut en couleur, âprement disputé et par moments spectaculaire, le derby tunisois entre l’EST et le CA nous a réconciliés avec ceux d’antan. Sans atteindre un niveau exceptionnel, le match a tenu la galerie des deux teams et tous les présents en haleine jusqu’à l’ultime minute du match. Il n’a manqué à cette rencontre que les buts qui auraient pu donner plus de saveur à cette fête, mais les dieux du stade en ont voulu autrement. Néanmoins, le résultat de parité ne lèse aucune équipe et semble équitable au vu de l’ensemble de la rencontre, c’est du moins ce que pense Mahmoud Bacha, notre consultant, qui nous livre son analyse technique sur le derby. Le jeu de l’E.S.T. “La partie débuta sans round d’observation et dès la 7ème minute, l’EST eut à son actif la première occasion du match par l’intermédiaire de Clayton. Le Brésilien se révéla en ce début de partie, le meilleur joueur sur le terrain avec un deuxième tir sur la transversale imité par son camarade Diacky qui rata une belle aubaine d’ouvrir le score. L’E.S.T. utilisait à bon escient les deux couloirs. Mkademi - Clayton, d’un côté, Thabet-Souayah-Melki de l’autre, dominèrent leurs vis-à-vis surtout au milieu du terrain, accélérant le rythme et multipliant les occasions. Après la demi-heure, le rythme baissa d’un cran. La sortie de Clayton pour blessure, y était pour beaucoup et mis à part quelques éclairs des joueurs espérantistes, le reste de la mi-temps ne fut pas aussi enthousiasmant que le début de rencontre. En deuxième période, l’EST s’est complètement rabattue, sur le flanc droit. A l’heure de jeu, les Espérantistes laissèrent quelques espaces. Ce dont profita le milieu clubiste. A un quart-d’heure de la fin, les deux équipes cherchèrent à trouver l’ouverture et le rythme s’éleva de nouveau, mais sans résultat”. Le jeu du CA “Le jeu des Clubistes se caractérisa, durant la première période, par une absence de liaison entre le milieu et l’attaque. Les Clubistes concédèrent beaucoup d’espaces à leurs adversaires et laissèrent trop de liberté aux joueurs du milieu. Ils essayèrent, tant bien que mal, de peser sur la défense espérantiste, sans vraiment l’inquiéter. En deuxième mi-temps les Clubistes procédèrent par passes courtes, cherchant la réussite technique, avec des accélérations en attaque, et des joueurs tentèrent de jouer dans le dos de la défense espérantiste. Avec plus de sang froid et des joueurs efficaces, à l’image de Guizani, le milieu clubiste s’améliora sensiblement, devant la baisse de régime de l’EST. Malheureusement, sur le plan offensif, les attaquants manquèrent de percussion”. Conclusion “Sur le plan physique et mental, les Clubistes terminèrent la rencontre plus frais que leurs vis-à-vis Espérantistes. L’euphorie de la victoire, en milieu de la semaine, sur l’ESS n’était pas étrangère à cet état d’esprit. Dans le camp espérantiste, la sortie de Clayton à la demi-heure engendra un déséquilibre surtout au niveau du milieu et sur les flancs. Un coup de sort qui priva l’EST d’un joueur en super forme. Néanmoins, au vu du rendement des deux équipes, le nul est équitable”. Propos recueillis par Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com