Naissance du Sceau des Prophètes





Le Messager de la Foi, de l’Equité et de la Justice
«…Vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment».
(Sourate El-Ahzab,
Verset 21)


Originaire de la célèbre tribu des Qoraïchites de la presqu’île Arabique, Mohamed est le fils de Abdallah Ibn Abdelmotalib  précédé de plusieurs ancêtres notoirement connus qui, après Ben Adnane, remontent jusqu’à Ismaïl, aïeul des Arabes et fils du Prophète Ibrahim El-Khalil.
Mohamed est né à La Mecque le 12 du mois lunaire de Rabie el-awal en l’an de l’Eléphant correspondant à l’année 571 de l’ère grégorienne. Il mourut à Médine à l’âge de 63 ans, exactement le 12 du mois de Rabie el-awal en l’an XI de l’Hégire correspondant à l’année 632 grégorienne.
Ayant été chargé par Allah de la délicate mission de dernier Prophète, alors qu’il était âgé de 40 ans. Mohamed a mené durant plus de 22 ans et dans des circonstances souvent difficiles, la Révolution Coranique.
Grâce à une patience exemplaire, une clairvoyance unique, des efforts soutenus, il a fini avec l’aide de Dieu par réaliser autour de lui l’union de la totalité des populations d’Arabie.
L’expansion de la religion musulmane s’est, par la suite, manifestée en Orient comme en Occident.
Elle se poursuit encore jusqu’à nos jours après avoir donné naissance à une civilisation islamique qui a apporté sa contribution au progrès universel.
On sait que le Coran est la parole de Dieu. Que dit-il en ce qui le concerne spécialement et la haute mission de Mohamed ? «Conformez-vous, dit la sourate El Araf, à ce que Dieu vous a révélé : ne suivez pas en dehors de Lui d’autres alliés ; peu parmi vous réfléchissent». «Conformez-vous, signale la sourate Ez-Zoumar, à ce que votre Dieu vous a révélé de sublime, avant que le supplice ne vous assaille à l’improviste, alors que vous ne doutez de rien ; que nul ne dise : «Hélas quel malheur pour moi d’avoir été si négligent à l’égard d’Allah ; certes, j’étais  parmi  les  moqueurs !» ou qu’il ne dise : «Si Allah m’avait guidé, j’aurais été parmi les pieux ! » ou qu’il ne dise encore au moment où il constatera le supplice : «Ah, s’il m’était permis de revenir à la vie, j’aurais été alors parmi les bienfaiteurs !». Cependant, Mes versets te sont parvenus, mais tu les as reniés ; tu t’es gonflé d’orgueil et tu étais ainsi parmi les infidèles». «Annonce (ô Mohamed), dit encore la sourate Ez-Zoumar, la bonne nouvelle à Mes créatures qui écoutent la parole sacrée et suivent ce qui est excellent ; ce sont eux que Dieu a guidés et ce sont eux les hommes d’entendement».
«Dieu a révélé, déclare également la sourate Ez-Zoumar, les plus belles paroles réunies en un Livre contenant des versets ondoyants, de même haute qualité ; ceux qui craignent Allah, lorsqu’ils entendent la récitation de ce Livre, frissonnent de tout leur être ; c’est alors que leur peau se détend et leur cœur se dilate vers l’invocation de Dieu ; telle est la Direction de ce Dernier qui guide qui Il veut ; celui qu’Allah voue à erreur, nul ne le guidera».
«Nous avons facilité la Lecture (Coran) pour qu’elle soit appréciée ; est-il quelqu’un qui apprécie ?»  (Sourate El-Qamar).
«Nous ne l’avons facilité (Le Coran) dans ta langue (l’arabe) (ô Mohamed !) que dans l’espoir qu’ils réfléchissent» (Sourate Ed-Doukhane).
«Nous avons proposé par ce Coran aux hommes toutes  sortes  de paraboles : peut-être qu’ils réfléchiront ; un Coran en arabe, sans tortuosité pourront-ils craindre Allah ?» (Sourate Ez-Zoumar).
Dieu a invité les hommes à suivre notre Prophète, chargé de commenter Son Livre sacré. A cet égard, Il s’exprime dans plusieurs versets cités ci-après : «Nous t’avons révélé le rappel (ô Mohamed) pour que tu fasses part aux hommes de ce qui leur est destiné ; peut-être qu’ils réfléchiront». (Sourate En-Nahl). «Nous ne t’avons révélé le Livre que pour que tu montres aux hommes les raisons de leurs divergences, la bonne direction et la miséricorde pour ceux qui croient» (Sourate En-Nahl).
«Le jour où nous enverrons de chaque peuple un témoin contre eux pris parmi eux, nous t’amènerons comme témoin contre ce peuple-ci après t’avoir révélé le Livre portant explication de toutes choses et étant comme direction, miséricorde et bonne nouvelle aux musulmans» (Sourate En-Nahl).
«C’est un Livre que nous t’avons révélé pour que tu tires les hommes des ténèbres vers la lumière avec la permission de leur Dieu, vers la voie du Tout-Puissant, digne de toute louange» (Sourate Ibrahim).
«C’est Lui (Allah) qui révèle à Sa créature (Mohamed) des versets clairs pour vous tirer des ténèbres vers la lumière ; Dieu est compatissant et miséricordieux pour vous» (Sourate El-Hadid).
«Nous t’avons révélé le Livre conformément à la vérité, pour que tu juges les gens selon ce que Dieu t’a inspiré» (Sourate En-Niça).
«Dis-leur «Je ne suivrais que ce que m’inspire mon Dieu». D’Allah voici de quoi dessiller les yeux, une bonne direction et une miséricorde pour des hommes qui ont la foi». (Sourate El-Araf).
«Ensuite, nous t’avons placé sur la voie de l’Ordre divin ; suis-la donc ; ne suis pas les caprices des ignorants qui ne te serviront de rien contre Allah ; les injustes sont des alliés réciproques ; Dieu est l’allié de ceux qui Le craignent. Ceci dit, pour dessiller les yeux des hommes : c’est la direction et la miséricorde pour les hommes qui sont sûrs d’eux-mêmes». (Sourate El-Djaia).
«Vous avez en l’Envoyé d’Allah un excellent exemple et ce, pour qui espère en Dieu, au jour dernier et qui invoque Allah fréquemment». (Sourate El-Ahzab).
«Le jour où  l’injuste se mordra les doigts en se disant : «Ah ! j’aurais dû ménager pour moi, auprès du Prophète, une voie de salut ! Malheur à moi ! J’aurais dû renoncer à l’amitié d’untel ! Il m’a détourné du rappel alors que je l’avais reçu» ; mais Satan abandonne toujours l’homme à son sort. Mon Dieu, dit le Prophète, mon peuple prend ce Coran comme cible à sa médisance» (Sourate El-Forqane).
«Ne considérez pas parmi vous l’appel du Prophète semblable à une invitation entre vous, Allah connaît ceux qui s’esquivent pour aller se blottir chez eux ; qu’ils prennent donc garde ceux qui contreviennent à vos ordres — d’être livrés à une épreuve malheureuse ou un supplice douloureux».  (Sourate En-Nour).
«Ce que vous apportera le Prophète, recevez-le et ce qu’il vous défendra abstenez-vous-en, craignez Dieu car il châtie durement». (Sourate El-Hachr).
«Ceux qui croiront en lui (Mohamed) l’assisteront, assureront sa défense et suivront la lumière à lui révélée, ce seront eux qui prospéreront «Dis-leur :  «Humains, je suis l’Envoyé d’Allah auprès de vous tous».
«De Celui qui a l’empire de la terre et des cieux - nul autre Dieu que lui !
—Il donne la vie et la mort. Croyez donc en Lui et à Son Prophète. L’illettré qui croit en Dieu et à ses paroles; suivez sa religion ; peut-être que vous réussirez à être guidés». (Sourate El-Araf).
«C’est ainsi que Nous t’avons inspiré un esprit de notre ordre; tu ne savais pas ce qu’est le Livre ni ce qu’est la foi ; mais Nous en avons fait une lumière par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos créatures. Certes, tu guides vers une voie droite, la voie d’Allah à qui appartient le contenu de la Terre et ce qui est aux cieux ; sans doute que tout fera retour à Dieu». (Sourate Ech-Choura).
«Tel est le droit chemin de ton Dieu; Nous avons détaillé les versets (coraniques) pour les hommes qui apprécient».  (Sourate El-Anâm).
«Telle est la voie droite que J’ai tracée; suivez-la donc et ne prenez pas d’autres sentiers qui vous en disperseraient; ceci, Il vous le recommande; peut-être que vous serez pieux». (Sourate El-Anâm).
«Dis-leur (ô Mohamed !) :  «Voici ma voie; j’appelle vers Dieu, en toute clairvoyance, moi et quiconque me suit ; gloire à Allah ; je ne suis pas du nombre des païens». (Sourate Youssef).
«Ceux qui divisèrent leur religion et se constituèrent en sectes, tu n’es nullement de leur nombre.
C’est Allah qui sera saisi de leur comportement et c’est Lui qui leur expliquera ce qu’ils faisaient», (Sourate El-Anâm).




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com