Les valeurs morales dans l’Islam : La pudeur fait partie de la foi





La pudeur est une qualité noble qui empêche celui qui l’a de commettre les actes illicites et de s’adonner aux actes blâmables et l’empêche de tomber dans les péchés et les délits. C’est aussi le fait de s’abstenir de commettre tout ce que la raison trouve mauvais et que n’accepte pas la perception saine. La cessation de tout ce que n’agrée pas le Créateur. De même, le musulman pudique n’accepte de toutes les nourritures, de toutes les boissons, de tous les habits… que ce qui est licite; par ailleurs, la pudeur est considérée comme une preuve véridique de l’intensité des bonnes manières et la foi de l’individu. Il est rapporté du Prophète – paix et bénédictions d’Allah sur lui — qu’il a dit : «La pudeur fait partie de la foi». D’autre part, la législation islamique a exhorté les musulmans à se parer de pudeur et le Prophète –paix et bénédictions d’Allah sur lui- a expliqué que cette qualité noble est la plus importante vertu qui distingue l’Islam ; il a dit: «En vérité, chaque religion a une moralité, et la moralité de l’Islam c’est la pudeur». Lorsque la pudeur s’enracine dans l’âme du musulman, elle le repousse de toutes les mauvaises choses et le dirige vers tout ce qui est bon. La pudeur n’apporte que du bien. Mais si cette qualité s’affaiblit, elle ne sera remplacée que par l’impudence, l’impolitesse et l’obscénité, et l’homme se trouvera devant des portes ouvertes du mal et du blâmable et y glissera.
Pour cela, le Prophète – paix et bénédictions d’Allah sur lui — a dit : «Si tu n’as pas honte, fais ce que tu veux». Et nous avons en le Messager d’Allah –paix et bénédictions d’Allah sur lui- un bon modèle à suivre dans l’attachement à la pudeur ; en effet, l’illustre Compagnon Abou Saïd Al Khoudry –qu’Allah soit satisfait de lui- a dit en décrivant le Messager d’Allah – paix et bénédictions d’Allah sur lui — : «Le Messager d’Allah –paix et bénédictions d’Allah sur lui-était plus pudique qu’une vierge dans son harem ; lorsqu’il voyait une chose qu’il détestait, nous le savions dans son visage». Si le sentiment de pudeur envers les gens est une bonne chose, le sentiment de pudeur envers Allah –l’Exalté- en est de loin supérieur, parce qu’il empêche l’homme en permanence de commettre des actes de désobéissance. On rapporte que le Messager d’Allah – paix et bénédictions d’Allah sur lui — dit à ses Compagnons : «Soyez pudiques envers Allah comme il se doit» Ils dirent : Ô Messager d’Allah, nous sommes – louange à Allah — envers Allah ; il dit : «Ce n’est pas comme cela ; la pudeur envers Allah comme il se doit consiste plutôt à préserver la tête et ce qu’elle contient, le ventre et ce qu’il renferme, à te souvenir de la mort et des sinistres, et que celui qui veut l’au-delà abandonne les parures de la vie présente ; quiconque fait cela a en effet fait preuve de pudeur envers Allah comme il se doit». On rapporte aussi que Othman Ibn Affan a dit : «En vérité, pendant que je me lave dans une maison sombre, je me courbe par pudeur envers Allah »


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com