Les naufragés de Lampedusa : Un bateau italien les a ignorés, un chalutier tunisien les a sauvés





Les trente trois naufragés de Lampedusa ont déclaré qu’un bateau italien les a ignorés, un chalutier tunisien les a sauvés...


Tunis – Le Quotidien
Maintenant on sait presque tout sur les circonstances sur les circonstances dans lesquelles s’est produit le naufrage du zodiac transportant cent candidats à l’immigration clandestine partis du Sahara Libyen le 13 mars dernier.
En effet, les survivants au nombre de trente trois ont tous dévoilé aux enquêteurs tunisiens.
De nationalité nigériane, nigérienne, et malienne, les cent candidats à l’émigration clandestine avaient pris contact avec un intermédiaire qui devait les aider à rejoindre l’île de Lampedusa via la mer.
En payant 1200 dollars chacun, les clandestins ont été embarqués à bord d’un zodiac avant de prendre la mer.
Ils se trouvaient dans les eaux internationales lorsque la petite embarcation fut emportée par une violente tempête
En chavirant, le petit bateau s’est renversé. Soixante sept passagers tombèrent alors dans l’eau. Alors que les trente trois autres avaient réussi à redresser le zodiac. Pendant cinq jours, les rescapés ont lutté contre la mort, la faim et la soif.
Et lorsqu’une lueur d’espoir a apparu, le bateau italien qui passait juste à coté les a ignorés et son équipage a préféré continuer sa route, sans même se donner la peine de donner l’alerte.
Finalement, un chalutier tunisien allait les apercevoir et donner immédiatement l’alerte.
Des unités de l’armée nationale, des gardes côtes relevant de la garde nationale et de la protection civile ont été dépêchées sur les lieux.
L’opération a permis de sauver trente trois passagers, dont trois sont toujours hospitalisés à Sfax. Les trente autres ont été reconduits aux frontières pour être rapatriés dans leurs pays d’origine.


Habib MISSAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com