200 m et 400m 4 nages (Bassin 25 m) : Mellouli domine toujours les bilans mondiaux





Le champion olympique est présent sur tous les tableaux. Avec des chronos... canons ! On ne s’en lassera pas de citer avec fierté les réalisations du champion olympique Oussama Mellouli après les JO de Pékin et sa belle moisson historique de 35 médailles sur 38 finales : 28 or, 5 argent, 2 bronze et 2 quatrièmes places, jamais réalisée dans l’histoire de la natation mondiale en plus d’un bilan chronométrique aussi impressionnant avec 20 records de Tunisie,19 arabes, 6 africains, 4 méditerranéens, 10 meilleurs temps mondiaux de l'année et 14 Records des meetings des villes de Belo Horizonte, Durban, Sydney, Singapore, Moscou, Stockholm et Berlin.
Quatre mois après cette glorieuse participation aux sept étapes de la coupe du monde FINA (bassin 25m) et le déroulement des championnats d’Europe, de divers championnats nationaux et dernièrement ceux du Japon et du Canada, Oussama Mellouli se maintient toujours à la première place mondiale sur 200m et 400m 4 nages.
Pourtant les performances réalisées par le champion olympique tunisien remontent à quatre mois, période où il n’était pas au top de sa forme mais ceci ne l’empêche pas aujourd’hui de pointer à la première place mondiale sur 200m 4 nages en 1’52’’41 à 85 centièmes du record du monde de l’Américain Lochte 1’51’’56 ainsi que sur 400m 4 nages en 4’02’’93.
Comme les bilans mondiaux seront clôturés le 31 mai 2009, on voit mal encore des nageurs inquiéter le Tunisien sur ces deux épreuves, ce qui sera une première dans sa carrière, en effet jusque là Mellouli n’a jamais bouclé une saison hivernale (bassin 25m ) ou estivale (bassin 50m) comme numéro un mondial.
Ce qui est encore admirable à souligner, c’est la polyvalence du nageur tunisien qui se maintient aussi dans le top 10 mondial dans quatre autres épreuves : 200m NL (4e en 1’42’’86), 400m NL (5e en 3’36’’75), 1500m NL (6e en 14’34’’31) et 100m 4 nages (9e en 52’’78) .


Invité à Sydney
L’exploit de remporter les six épreuves lors de la troisième étape de coupe du monde disputée à Sydney les 25 et 26 octobre 2008 ainsi que le titre olympique glané au nez de la star locale Grant Hackett ,ont valu à Mellouli respect et considération dans toute l’Australie.
Ces derniers jours, Mellouli vient même d’être invité à la compétition SKINS au format unique se disputant sur une journée à l’occasion de la célébration du 100e anniversaire de la Fédération australienne de natation.


B.C.H.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com