«Le printemps de la création» : A la mémoire de Samir Ayadi





Les passionnés du 4e art seront bien servis jusqu’à la fin de ce mois, grâce à une sélection de pièces de théâtre présentées à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du théâtre.
Avec un hommage posthume à feu Samir Ayadi, nouvelliste, dramaturge, romancier et homme de théâtre, le coup d’envoi de la nouvelle édition du «Printemps de la création» a été donné. Des lectures des textes littéraires, poétiques et théâtraux de Samir Ayadi et une exposition relatant son parcours ont ponctué cette journée d’ouverture qui a vu la présentation de la nouvelle création théâtrale «Hedda Gabler». Coproduction tuniso-française, adaptée en dialecte tunisien par Mohamed Driss, d’après le texte du dramaturge norvégien Henrik Ibsen, cette pièce de théâtre s’inscrit dans le cadre de la continuité de la coopération culturelle franco-tunisienne. Réunissant deux grands metteurs en scène, le Tunisien Mohamed Driss et le français David Gauchard, la version tunisienne de «Hedda Gabler» est marquée par la participation d’une pléiade de comédiens tunisiens dont on cite : Nadia Boussetta, Slah Msaddek, Ahmed Khlifi. «Hedda, fille du Général Gabler» est l’intitulé de cette création tuniso-française qui raconte l’histoire de Hedda, une femme soucieuse de son statut social et qui a voulu prendre sa revanche de Lovborg, écrivain alcoolique dont elle est follement amoureuse, en se mariant avec un homme riche. Mais de retour de son voyage de noces, les événements ont pris d’autres tournures avec la perte du manuscrit de Lovborg, puis son suicide et la pression qu’exerce Brack sur Hedda pour qu’elle accepte de devenir sa maîtresse… L’histoire en détail est à découvrir, ce soir, sur la scène de la salle «4e art», à partir de 19h30.
Outre «Hedda, fille du Général Gabler», le Théâtre National proposera aux passionnés du 4e art de découvrir d’autres créations théâtrales, à savoir: «Atchane ya sabaya», texte de Feu Samir Ayadi et mise en scène de Saber Hammi ; «La partie», mise en scène et adaptation de Ghazi Zaghbani d’après un texte de Jean Genet ; et «Les Arabes s’en vont» de Ridha Drira. Notons que la direction du 4e art a prévu demain, à partir de 15h00, une rencontre avec Ghazi Zaghbani et Ridha Drira qui partageront avec le grand public les textes de leurs créations théâtrales.

Imen ABDERRAHMANI

Rendez-vous

- Ce soir, à 19h30 : «Hedda, fille du Général Gabler», de Mohamed Driss et David Gauchard.
- Dimanche, à 17h30 : «Atchane ya sabaya», texte de feu Samir Ayadi et mise en scène de Saber Hammi.
- Lundi, à 19h30 : «La partie», mise en scène et adaptation de Ghazi Zaghbani d’après un texte de Jean Genet.
- Mardi, à 19h30 : «Les Arabes s’en vont» de Ridha Drira.
NB : Notons que parallèlement à ces représentations théâtrales, le Théâtre National abrite une exposition photographique dédiée à feu Samir Ayadi.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com