En Bref





Jalousie mortelle !
La paisible ville de Ghardimaou a été secouée récemment par la nouvelle du drame qui a coûté la vie à une jeune femme. Celle-ci, âgée de vingt ans, aurait été tuée par son propre mari, lequel était apparemment très jaloux, d’autant qu’il était  son aîné de pas moins de vingt-cinq ans !
Pourtant marié une première fois et père de deux enfants, ce quadragénaire n’a manifestement pas supporté le train de vie qu’il a mené depuis son divorce, s’empressant ainsi de convoler en justes noces une seconde fois, mais prenant cette fois-ci pour compagne une jeune, très jeune fille de son entourage, puisqu’elle n’était âgée au moment de sceller le «pacte» de leur union que de dix-neuf ans.
Au bout de quelques mois de mariage, l’époux s’est montré excessivement jaloux, ne ratant aucune occasion pour agresser, ne serait-ce que verbalement, sa jeune épouse. Il allait passer par la suite à un traitement corps à corps, dans ce sens qu’il ne se contentait plus des agressions verbales.
Et c’est fatidiquement à la suite d’une énième, et désormais coutumière, scène de jalousie que la discussion allait apparemment s’envenimer, voire dégénérer, au point d’aboutir au drame !


Victime d’un arrêt cardiaque en pleine rue !
C’est dans la nuit de dimanche à lundi derniers que ce malheureux accident est survenu, en pleine rue du côté de la localité du Bardo. Le pauvre sexagénaire, qui a été hospitalisé peu de temps avant le drame, subissant au passage une intervention chirurgicale délicate au cœur, paraissait pourtant avoir dépassé le stade critique de l’opération et retrouvé manifestement toute sa verve.
Ce qui l’a incité à reprendre une existence normale, en apparence du moins, puisque dimanche dernier ce cœur, qu’on croyait désormais revigoré, allait subitement lâcher. Le sexagénaire était parti ce jour-là au café-maure du coin pour changer un peu d’air.
Peu avant la prière «Al Icha», il a quitté la terrasse du café pour se diriger vers la Mosquée, mais il n’a pu aller très loin, puisque ne franchissant que quelques dizaines de mètres, avant de tomber, inanimé. Certes, de nombreux témoins ont accouru afin de le secourir, mais c’était trop tard, le pauvre a été littéralement foudroyé par une crise cardiaque…


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com