Meeting International de Strasbourg : L’or pour Ahmed Mathlouthi sur 400m NL





Ahmed Mathlouthi s'est illustré le week-end dernier en Alsace en réalisant sur 100 m, 200 m et 400 m nage libre trois courses prometteuses.
Son passage, il y a trois mois, chez Lagardère Paris Racing sous la conduite de Frédéric Vergnoux fut un choix approprié qui vient de relancer au bon moment la carrière de Mathlouthi .
Le nageur tunisien a dominé à Strasbourg les épreuves du 200m nage libre (1’48’’53) et 400m nage libre (3’51’’87) en devançant les meilleurs nageurs tricolores comme Amaury Leveaux (1’48’’84), Nicolas Rostoucher (3’52’’61) ou Anthony Pannier auteur de 3’52’’25 cette saison.
Aujourd’hui, Mathlouthi pointe sur ces deux épreuves parmi les 20 meilleurs mondiaux en comptant deux nageurs par pays.
Ahmed Mathlouthi qui a réussi d’entrée à confirmer ses progrès en sprint en battant son record personnel du 100 m NL en 51’’50, a réalisé une superbe course sur 400 m nage libre où il a dépassé ses concurrents lors du second 200 m nagé en négative Split en 1’55’’52 alors que la première partie de sa course fut bouclée en 1’56’’35.
Avec sa performance de 3’51’’87, Mathlouthi est devenu le 4e meilleur performer africain de l’histoire derrière Oussama Mellouli et les Sud-Africains Neethling et Basson.
Lors du 200m nage libre, Mathlouthi a atteint son objectif en descendant pour la première fois sous les 1’50 améliorant son record personnel de presque deux secondes (1’48), il rejoint ainsi le cercle restreint de quatre nageurs africains évoluant aux USA, les Sud Africains Basson, Neethling ,Townsend et son compatriote Oussama Mellouli détenteur du record de Tunisie en 1’47’’28.
La performance de Mathlouthi sur 200m nage libre dépasse même le minima A (1’48’’72) exigé par la FINA pour les nations performantes pour assurer leur qualification aux JO 2008.
Les cinq autres nageurs tunisiens engagés au meeting de Strasbourg n’ont pas démérité, à commencer surtout par Taki Mrabet qui a nagé ses meilleurs temps sur 200m 4 nages (2’04’’51) et 400m 4 nages (4’25’’67) avec au passage une méritoire médaille de bronze sur la première épreuve.
Mrabet a amélioré ses records personnels respectivement de 1’56’’ et 3’16’’ accédant surtout au 4e rang africain de tous les temps derrière Mellouli et les Sud Africains Schoeman et Parkin sur 400m 4 nages.
Sur 200m dos, Mrabet a terminé 6e en finale en 2’08’’35 loin de son record personnel.
Sarra Lajnef a réussi elle aussi à valider le sérieux de sa préparation avec l’entraîneur du meilleur brasseur français Duboscq triple médaillé aux JO 2004 et 2008, la meilleure brasseuse tunisienne retrouve progressivement son meilleur niveau après avoir disputé les finales B de consolation où elle s’est classée 1ère sur 200m brasse (2’39’’50), seconde sur 100 m brasse (1’14’’18) et cinquième sur 200m 4 nages (2’23’’88).
Autre ondine à tirer son épingle du jeu, Meriem Meddeb qui fut elle aussi finaliste B à trois reprises surtout sur 100m papillon : 3e en 1’04’’17 et 50m papillon : 7e en 28’83 à un seul centième de son record de Tunisie.
Salah Zahra, le seul nageur tunisien évoluant à Tunis ayant effectué le déplacement à Strasbourg, a évolué en deçà de ses performances habituelles sur 100m et 200m brasse en dépit de trois places de finaliste B : 30’’37 ( troisième),1’05’’35 ( second) et 2’23’’60 (cinquième).
Enfin, Farouk Ben Jeddi n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau de 2008, il a participé à deux finales B dont l’une remportée sur 200m NL en 1’53’’82 après avoir terminé 8e sur 100m NL en 53’’01.


C. Belhadj




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com