C.C.A.F. (1/2 Aller)/COTONSPORT – C.A. : Capables d’un résultat à Garoua





Plus que deux manches séparent le C.A. de l’apothéose continentale. Mais pour y parvenir, les Clubistes savent pertinemment qu’il leur est strictement interdit de laisser des plumes à Garoua. Décrocher une victoire sur terre camerounaise ou, à défaut, une bonne parité, serait un luxe à prendre à bras-le-corps. C’est que prévoir une telle éventualité ne relève pas de l’utopie, pour un ensemble remis en selle depuis quelques semaines. Certes, ce n’est pas encore le dream team, mais l’exploitation optimale des moyens de bord actuellement de mise permet à l’équipe de s’adapter à toutes les situations, même les plus malaisées. Aussi bien à Lusaka qu’à El-Menzah face aux deux plus grosses pointures du circuit national, les camarades de Mkacher ont fait preuve d’indéniables qualités mentales et autres tactiques qui font que cette équipe, même si elle n’a rien d’un croque-mitaine, n’est pas du genre à se faire marcher sur les pieds. Sur un autre plan, et avant leur départ pour le Cameroun, les Clubistes étaient unanimes pour faire part de leur confiance en un résultat positif, quand bien même Cotonsport leur serait tout à fait inconnu. Opérant à l’extérieur, les Tunisiens auront tout le loisir de voir circuler, avant de décider de la formule la meilleure à adopter pour circonscrire l’adversaire et, pourquoi pas, lui porter un joli coup d’estoc. Que d’absences ! Un petit bémol est venu toutefois se greffer à ce décor, à savoir l’incapacité de pouvoir compter sur la totalité de l’effectif. Bouzaïène suspendu, Chokri Zaâlani blessé, Fathalli diminué, Yahia et Haïthem Zaâlani non qualifiés et Lissasi... volatilisé, autant d’indisponibilités qui indisposeront à coup sûr le coach clubiste. Toutes ces données feront que le Onze clubiste, qui s’articulerait en un 4-5-1, aurait le profil suivant : Azaïez dans les bois et le quatuor défensif Touré à droite, Guizani à gauche et le duo Saïdi - Mkacher en défense centrale. Le travail de récupération devrait échoir à Toujani, qui a marqué bien des points en sa faveur lors du derby, Rhouma et Mouelhi. L’animation offensive ne devrait pas pour autant être sacrifiée et ce sera à Khalfaoui de s’en acquitter, aidé en cela par Salem qui évoluera en cinquième demi, une sorte de neuf et demi, derrière Missaoui qui serait appelé à avancer d’un cran, en l’absence de Lissasi. Fathalli pourrait tenir sa place sur le front de l’attaque, au cas où il récupérerait à temps. Il y a tout lieu d’assister aussi à une permutation de postes entre Touré et Toujani. W.S. LE ONZE CLUBISTE AZAIEZ TOURE SAIDI MKACHER GUIZANI RHOUMA TOUJANI MOUELHI KHALFAOUI SALEM MISSAOUI Stade Omnisport de Garoua (15h00) - Arb. : Sharaf (C.I.)


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com