Soliman : Deux vieillards faussaires





Tunis-Le Quotidien
Deux vieillards originaires du Cap-Bon ont été traduits devant le tribunal de 1ère instance de Grombalia pour répondre de deux chefs d’inculpation relatifs à la falsification et l’usage de faux.
En effet, impliqués dans une affaire de chèques sans provision, une femme originaire de Soliman a sollicité le premier accusé à l’aider à sortir de ce pétrin.
Après mûre réflexion, il contacta un ami originaire du Sahel et lui demanda de lui falsifier des attestations de paiement pour que la dame les présente à la justice comme pièces à conviction.
Le deuxième accusé utilisa un scanner pour falsifier une première attestation. Remise alors, à la dame contre la somme de cent cinquante dinars.
Et alors qu’il s’apprêtait à lui remettre la deuxième attestation, le principal protagoniste a été arrêté par les agents de l’ordre.
Interrogé, il a avoué les faits fournissant aux agents de l’ordre les noms de ces complices. Le trio a été inculpé de faux et d’usage de faux et mis en détention en attendant d’être traduit devant la justice.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com