CCAF / Khaled Azaïez : “Dans les meilleures conditions”





Encore une fois, le dernier rempart des Rouge et Blanc aura la lourde responsabilité de rassurer ses coéquipiers, d’autant plus que le match aura lieu à l’extérieur. La mission est largement dans ses cordes, surtout après sa reluisante prestation de Lusaka. Etat des lieux avec Khaled Azaïez. Un petit retour sur les deux derniers matches du Championnat paraît incontournable. Qu’en reste-t-il à la veille de cette rencontre de C.C.A.F? J’estime que nous avons négocié de manière fort relevée ces deux rencontres qui constituent des paramètres édifiants. Nous avons incontestablement allié le résultat à la manière. C’est dire que nous nous présentons à Garoua dans les meilleures conditions, notamment mentales. N’y a-t-il pas risque de saturation physique, à la lumière de cette succession effrénée des rencontres, cinq en trois semaines? Je ne le pense pas. Je dirais même que ces rencontres à répétition nous ont dotés du rythme de croisière que nous quêtions depuis quelque temps. Surtout que le volet relatif à la récupération a été soigneusement pris en compte. Y a-t-il eu une préparation spécifique à la rencontre de tout à l’heure, l’enjeu n’étant autre qu’une sérieuse option pour l’accession en finale? A vrai dire, nous n’avons pas effectué de préparation spéciale, ou mieux il n’était pas en notre pouvoir de le faire, et ce pour deux raisons. La première est que nous n’avions pu disposer du temps nécessaire, nos échéances antérieures ayant été très rapprochées. La seconde est que nous ne savons pratiquement rien de notre antagoniste camerounais. Je reconnais toutefois que nos dernières rencontres entrant aussi bien dans le cadre de la C.C.A.F que de celui de la compétition locale, ont constitué pour nous une préparation des plus relevées. En outre, nous essaierons dans un premier temps d’étudier le jeu de Cotonsport puis de réagir en conséquence. Tout un chacun a encore en mémoire le penalty que vous avez arrêté avec brio face aux Green Buffaloes. Autant dire que votre responsabilité est toujours aussi engagée, n’est-ce pas? J’espère rééditer cette sortie et constituer un aiguillon de taille pour mes camarades. Mais en football, comme dans tout sport collectif, la responsabilité est partagée. Je demeure en tout cas confiant et optimiste quant à l’issue finale de cette première manche. Propos recueillis par Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com