En Bref…





Le balcon fait trois blessés !
Cet accident a eu lieu avant-hier à Radès en plein jour ! Les clients d’un café-maure situé aux environs de la gare, étaient tranquillement attablés à la terrasse lorsque subitement un balcon surplombant ladite terrasse s’est effondré ! Il s’agit en fait du balcon d’un appartement faisant partie d’une vieille bâtisse !
L’accident a fait trois blessés, dont un aura été grièvement atteint. Ils ont été rapidement acheminés vers l’établissement hospitalier le plus proche par les agents de la protection civile…


Surpris par le retour inopiné de sa femme !
Invitée par sa belle-sœur qui fêtait l’anniversaire de sa fille, la jeune femme n’a pas manqué de répondre positivement. Or, au moment de partir, son mari lui a recommandé de l’attendre sur place pour rentrer ensemble. C’est ainsi qu’elle allait se joindre à la fête et passer un bon moment, accompagnée de ses deux petites filles.
Seulement aux environs de vingt-trois heures, les deux petites fillettes ont commencé à somnoler, ce qui a poussé la maman à solliciter le neveu de son époux pour rentrer. Elle était cependant loin d’imaginer, une fois arrivée à destination, du côté de la cité Zahrouni, qu’elle allait au devant d’une bien mauvaise surprise!
Son honorable mari était effectivement en galante compagnie, ou plutôt en pleins ébats avec une jeune fille sur son propre lit, le lit conjugal! Sa première réaction fut de se jeter sur sa rivale, mais finalement elle s’est ravisée pour aller porter plainte, appuyée par le témoignage du propre neveu de son mari. Amenés au poste, l’époux et sa compagne vont avouer leur relation sans le moindre détour…


Des voleurs de bétail… nus !
Dire qu’il s’agit de voleurs culottés, serait tout simplement induire les lecteurs en erreur, car la première arme employée par ces voleurs était justement…leur nudité, pour faire peur aux chiens de garde ! La seconde arme employée pour pouvoir s’introduire dans l’étable, fut tout bonnement une brebis qu’ils ont égorgée et jetée à ces mêmes chiens.
C’est ainsi qu’ils ont pu parvenir jusqu’au bétail et s’emparer de cinquante-cinq têtes parmi la centaine de moutons et brebis se trouvant dans l’enceinte de l’étable, aux confins d’une petite bourgade du gouvernorat de Mahdia. Une fois en possession du troupeau, les malfaiteurs l’ont conduit jusqu’à une camionnette, avant de disparaître dans la nature, enveloppés par le noir d’une nuit sombre, sans lune !
Leur tort aurait été cependant de décider de récidiver le lendemain-même, en s’attaquant à la même étable comptant bien entendu s’emparer du restant du troupeau. Or cette fois, ils ont joué de malchance, puisque leur tentative allait échouer, dans la mesure où le berger était sur ses gardes, mu certainement par un quelconque pressentiment. En tout cas, les quatre malfaiteurs ont été rapidement maîtrisés et livrés, nus il faut bien le noter, aux auxiliaires de la justice…


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com