Prochainement au cœur de la Médina : Artistes des deux rives





Sous le signe du croisement des regards, des styles, des traditions et des visions, dix-sept artistes tunisiens et français investissent l’espace de la Médina de leurs rêves éveillés. Bientôt, une grande première à Tunis : les Rencontres d’Art Contemporain, qui se tiendront du 18 octobre au 15 décembre 2003, respectivement au palais Kheïreddine et au Club Tahar Haddad. Organisées par le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Loisirs et l’Institut français de coopération en collaboration avec le ministère du Tourisme, du Commerce et de l’Artisanat, la municipalité de Tunis, l’Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle et l’Institut national du Patrimoine, ces rencontres artistiques tuniso-françaises réuniront 17 artistes des deux pays. Le but est de permettre des échanges, des interférences et des interactions entre ces artistes, leurs visions, leurs démarches. Ces rencontres visent aussi à conjuguer le passé et le présent, les traditions et la modernité et à inviter l’art contemporain au cœur de la Médina. Entre artisanat et technologie “… Ce serait un art des liens et de télescopages entre les rives et les cultures, un art des correspondances entre le geste codifié de l’artisan et les ressources inédites de la technologie contemporaine, un art de l’harmonique des lieux et des climats”, explique Meriem Bouderbala, commissaire de cette manifestation et l’une des meilleurs peintres tunisiens de la jeune génération. “… L’art contemporain, comme c’est souvent le cas dans la vie réelle, apporte des propositions qui échappent au dilemme entre modernité et tradition, parce qu’il n’a cure de choisir de manière univoque. Il est, là où il se sent bien, il prend ce qui lui convient. Il se sert de tout, car tout est possible”, ajoute Sophie Revault-Golvin, peintre et commissaire française de l’exposition. Les artistes qui participeront par des peintures, des gravures, des sculptures, des photos, des performances ou des installations sont du côté tunisien : Fatma Charfi, Insaf Saâda, Patricia Triki, Meriem Jegham, Abderrazek Sahli, Mona Douf, Raouf Karraï et Memia Taktak, et du côté français : Christophe Cartier, Sébastien Susset-Mirochnikoff, Tony Soulié, Felice Varini, Anne Saussois, Skall, Marcel Robelin, Jakob Gautel et Jason Karaïndros. Les divers volets de cette manifestation se tiendront au palais Kheïreddine qui a été construit en 1860 par le ministre Kheïreddine Pacha, et qui fait fonctin depuis l’an 2000 de Musée d’art moderne de la ville de Tunis ainsi qu’au Club Tahar Haddad, “Makhzan” (entrepôt) d’une vieille demeure d’une famille bourgeoise Dar Lasram, transformée en 1974 en un centre culturel. Zohra ABID


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com