En Bref





Le quinquagénaire retrouvé…dans le puits !
C’est dimanche, dans l’après-midi, que ce quinquagénaire père de trois enfants aurait décidé d’effectuer un tour pour inspecter la parcelle de terre qu’on lui a confiée et qu’il cultive depuis quelques années. Or son absence s’est éternisée, au point de pousser les membres de sa famille à s’inquiéter et partir à sa recherche.
Il leur a fallu cependant plusieurs heures d’exténuantes investigations pour retrouver le pauvre bonhomme, d’autant que l’opération s’est avérée des plus ardues suite aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région ces derniers jours. Malheureusement, on a dû le retirer du fond d’un puits où il a certainement glissé quelques heures plus tôt…


Le vieux était… «un vieux» filou !
Pour être vieux, il l’est au vrai sens du terme, puisqu’il s’agit tout simplement d’un octogénaire, dont l’âge ne l’a pas empêché toutefois d’avoir recours à ses «dons» de filou qui ne rate aucune opportunité afin de se remplir les poches. D’ailleurs, se remplir les poches serait beaucoup, ou plutôt trop dire, car il se contente de menus fretins.
En tout état de cause, le vieux bonhomme aurait sévi pendant un bon bout de temps, avant que les victimes ne décident finalement de porter plainte, excédées apparemment par les vilains tours dont elles ont été la cible ! Or le vieux filou allait justifier cette réputation en demeurant introuvable, ce qui ne l’a pas empêché d’écoper de quatre mois de prison ferme, par contumace.
Les auxiliaires de la justice de la ville de Mateur n’ont pas cessé, pour autant, leurs recherches pour lui mettre le grappin dessus récemment et l’envoyer derrière de solides barreaux…


Le fils indigne l’a échappé belle !
De retour sous le toit parental, le jeune homme est allé directement rejoindre la cuisine cherchant manifestement quelque chose à se mettre sous la dent. Malheureusement, il n’y avait rien qui puisse satisfaire ses penchants culinaires, ce qui allait le pousser à s’adresser à…son paternel pour lui donner à manger, du moment que la maîtresse de céans était absente.
Seulement, le paternel en question n’était pas d’humeur à le servir, encore moins à satisfaire ses exigences, lui faisant comprendre qu’il était assez grand pour se débrouiller tout seul. Une attitude qui n’a pas du tout plu au bonhomme lequel allait perdre la boule et s’en prendre à son vieux, lui laissant entendre des vertes et des pas mûres. Pis encore, puisqu’il est allé jusqu’à «boxer» son géniteur en plein visage !
Emporté par sa colère, le pauvre papa s’est empressé d’aller montrer son œil au beurre noir aux agents du poste de police de la cité Ibn Khaldoun et déposer dans la foulée plainte, tenant à poursuivre son fils indigne en justice. Arrêté, ce dernier est passé récemment en jugement, pour n’écoper cependant que d’une amende de cent dinars, son paternel ayant entre-temps retiré sa plainte…


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com