Crise économique : Tout semble aller bien au Nord-Ouest





Contrairement aux autres régions, la crise économique ne semble pas avoir d’effets importants sur les entreprises des gouvernorats du Nord-Ouest.
Portant sur le thème « Les impacts de la crise financière mondiale sur l’entreprise et sur le processus de développement régional », la rencontre organisée à Béja et présidée par M. Hédi Djilani, Président de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), a connu une participation peu importante des chefs d’entreprises des gouvernorats de Béja, Jendouba et le Kef, qui semblent désintéressés par les effets de la crise économique actuelle.
Les participants à cette rencontre-débat ont mis l’accent, en effet, sur les caractéristiques économiques de cette région, basée essentiellement sur des investissements dans le secteur agricole. Ils ont précisé, ainsi, que la crise économique actuelle n’a pas eu d’effets importants, jusqu’à maintenant, sur les projets et les investissements implantés dans les trois gouvernorats.
Les chefs d’entreprises du Nord-Ouest ont, également, remarqué que cette région demeure encore un site attractif des investissements étrangers et même locaux, grâce aux multiples mesures et avantages décidés par le Président de la République pour encourager le développement économique de la région.
Certains intervenants ont évoqué, par ailleurs, d’autres problèmes freinant le développement des activités économiques dans cette région, notamment le commerce parallèle, et le financement…
Répondant aux différentes interventions des participants à cette rencontre, M. Hédi Djilani, a expliqué que la crise est bel et bien ressentie au niveau des autres régions du pays, notant que la Tunisie est parvenue à limiter ses effets grâce à la sage direction du Chef de l’Etat qui a décidé de mettre en place une cellule de veille dès les premiers indices de la crise financière, pour suivre de près l’évolution de la conjoncture économique aussi bien sur le plan local que celui international.
Le président de la Centrale Patronale a rappelé, par cette même occasion les différentes mesures décidées récemment par le Chef de l’Etat pour faire face à cette crise internationale.
Il a mis l’accent, également, sur les choix de la politique économique du Président Ben Ali qui a misé que les ressources humaines et les compétences de la Tunisie, et sur la contribution de la femme dans le développement économique du pays, ainsi que l’ouverture économique progressive de la Tunisie sur son environnement international.
Concernant le problème du commerce parallèle, M. Djilani a souligné qu’une nouvelle loi sera adoptée prochainement pour faire face à ce fléau et organiser les circuits de distribution.
M. Hédi Djilani a appelé, en outre, les hommes d’affaires de la région à valoriser les capacités naturelles, touristiques et économiques des gouvernorats du Nord-Ouest et de les faire connaître afin d’encourager les investisseurs à s’implanter dans cette région.
Il importe de noter que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une série de réunions qui seront organisées prochainement par l’UTICA au niveau des différentes régions, pour se rapprocher davantage des chefs d’entreprises à l’intérieur du pays, et leur permettre d’évoquer leurs problèmes dans cette conjoncture de crise.


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com