En Bref





Quand le taximan…prend feu!
Se sentant très fatigué, en proie à une forte grippe, ce pauvre taxiste, père de deux jumeaux et habitant la cité Helal, n’a pas trouvé mieux que d’avoir recours à un vieux remède, celui d’imbiber une serviette d’une bonne dose d’alcool à brûler, avant de la maintenir bien serrée autour de sa tête et… de tomber dans un profond sommeil!
Quelque temps après, il s’est réveillé apparemment sans le moindre changement, mais ayant toutefois une impérieuse envie de brûler une sèche qu’il s’est empressé de planter entre ses lèvres et, machinalement, de frotter une petite allumette. Mais aussi petite ou minuscule soit-elle, cette allumette allait lui être fatale.
La serviette allait effectivement prendre subitement feu ! Le temps qu’il réalise ce qui lui est arrivé et se débarrasser du torchon, il était déjà trop tard, le mal était pratiquement fait ! On l’a, certes, transporté d’urgence à l’hôpital où il y est resté pendant une quinzaine de jours, mais il a malheureusement fini par rendre l’âme récemment…


Virée à bord d’un véhicule volé !
Quelle mouche les a-t-elle piqués pour avoir cette envie soudaine de s’emparer de la voiture que le propriétaire avait  garée quelques minutes plus tôt à proximité de son domicile? En tout cas, les trois copains, deux jeunes lycéens et un ouvrier dans un atelier pour «mécanique autos» justement, ont été fortement tentés par l’expérience, d’autant que le propriétaire avait oublié de retirer les clés de contact !
Aussi, les trois amis n’ont-ils pas hésité à sauter à bord pour effectuer une virée. Or entre-temps, le propriétaire se rendant compte de la disparition de sa bagnole, s’est-il empressé de rejoindre le poste de police de La Marsa pour signaler cette disparition et déposer plainte. Ce qui explique que la virée des trois copains a tourné court, puisqu’ils ont été rapidement arrêtés.
Au cours de l’interrogatoire, tous trois ont toutefois soutenu qu’ils n’avaient nullement l’intention de voler la voiture, mais tout simplement effectuer une petite balade à bord et la ramener ensuite à son propriétaire. Ce qui explique par ailleurs que, passés récemment en jugement, la Cour aurait fait montre d’indulgence en les condamnant, certes, à huit mois de prison, mais assortis cependant de sursis…


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com