En Bref…





Pour les beaux yeux du futur époux
La jeune fille a eu les pires difficultés pour décrocher ce boulot, en tant que femme de ménage chez une famille de la banlieue sud, d’autant qu’elle n’avait pratiquement aucune expérience dans ce domaine. En tout cas, elle n’a pas eu à se plaindre, démontrant un zèle qui n’a pas manqué de satisfaire la maîtresse de céans, médecin, laquelle était continuellement prise entre l’établissement hospitalier, d’un côté, et son cabinet, de l’autre.
Mais la nouvelle recrue allait commettre l’irréparable, en s’emparant des bijoux et d’une petite somme d’argent de ses employeurs, sous l’influence, il faut le dire, de son fiancé, lequel n’a pas cessé de la harceler, allant jusqu’à lui lancer un ultimatum. Prise de panique de voir son homme la quitter, la jeune fille a fini par franchir le pas et emporter le coffret des bijoux, d’une valeur de cent mille dinars. 


Econduite, elle met le feu à son logis
C’est une jeune fille, habitant du côté d’El Omrane, qui a effectué de fréquents séjours à l’institut Errazi et qui a connu ces derniers temps quelques problèmes sur le plan sentimental. Elle s’est, en effet, amourachée d’un voisin, parvenant à nouer une relation intime, bien qu’il soit marié et père de deux enfants.
Or ses proches voyaient d’un mauvais œil cette relation et n’ont pas manqué de le lui signaler. Ils ont même fait plus, en menaçant l’ami de mettre sa femme au courant de cette relation et même porter plainte. Ce qui explique que le voisin allait mettre fin à cette relation, en évitant désormais de fréquenter sa petite amie, laquelle aurait mal pris la chose essayant à plusieurs reprises de le relancer, mais il a tenu bon.
Finalement, déçue et non moins dépitée, la jeune fille en proie à une crise dont elle en était coutumière n’a pas trouvé mieux que de mettre le feu à son logis, ayant l’intention de se donner la mort. C’est ce qu’elle a déclaré, en tout cas, par la suite aux enquêteurs…


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com