Tunis : S’agit-il d’un adultère ?





A-t-il cherché à piéger son épouse où celle-ci avait-elle réellement pris un amant ?… une drôle histoire d’adultère …


Tunis - Le Quotidien
Il faisait presque nuit. L’agent de permanence ce soir là, s’apprêtait à quitter son poste lorsqu’il fut prié par un homme de l’accompagner où un incident d’une extrême gravité se produisait…
Comme le veut la procédure, l’agent de l’ordre ouvrit le registre et se mit à dresser un procès-verbal. 
L’homme révéla, alors son identité et l’objet de sa plainte. On comprend, ainsi, qu’il s’agit d’un homme marié, âgé d’une quarantaine d’années. Fonctionnaire de son état, il faisait de son mieux pour subvenir convenablement aux besoins de sa jeune épouse. 
Il s’agit, également, d’une fonctionnaire dont l’élégance et l’apparence physique lui avaient valu le poste de secrétaire de direction.
Toujours est-il que ces derniers temps, son mari avait constaté qu’elle avait changé, se comportant d’une manière plutôt bizarre.
Et voilà qu’en rentrant chez lui ce jour-là, il est tombé nez à nez avec sa femme en pleins ébats avec un autre homme. 
Du coup, et avant, qu’ils ne s’en rendent compte de sa présence, il s’est retiré discrètement pour aller alerter les agents de l’ordre. 
Face à la gravité de cette affaire, les agents d’une patrouille mobile ont décidé de l’accompagner chez lui afin de constater les faits. 
Alors, en frappant à la porte, les auxiliaires de la justice avaient été accueilli par l’épouse qui s’est étonnée de leur présence demandant si son mari allait bien.
Dans la foulée, un homme a surgi, demandant à son tour si son ami, à savoir l’époux en question, se portait bien. 
Les deux suspects avaient informé les agents que le mari était parti chercher du pain. Depuis, il a tardé à rentrer.
Dans cette confusion, les auxiliaires de l’ordre ont décidé d’embarquer tout le monde au poste, non sans constater que la dame était habillée d’une manière extravagante.
Interrogée justement, l’épouse a déclaré qu’elle recevait en compagnie de son mari, son patron qui vient dîner chez-eux, et ce, sur invitation de son mari en personne.
Alors par respect, elle s’est habillée comme le veut l’étiquette.
Les mêmes dires ont été confirmés par le deuxième suspect.
Quant à l’époux, il a campé sur sa position déclarant que sa femme le trompait avec son patron. 
Face à la complexité de cette affaire, le enquêteurs ont remis le dossier à un juge d’instruction qui devait tirer au clair toute cette histoire.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com