Cité Ezzouhour : Arrêté pour un crime, il en avoue un second !





Un forfait peut en cacher un autre. Accusé par la jeune fille, le suspect avoue avoir agressé le frère…


Tunis-Le Quotidien
C’est à la suite de la plainte déposée par une jeune fille auprès des auxiliaires de la justice du poste de police de la cité Ezzouhour, que les enquêteurs ont entamé leurs investigations pour élucider cette affaire. Selon la version avancée par la plaignante, elle aurait été attaquée par le suspect alors qu’elle rentrait chez elle, aux environs de huit heures du soir, celui-ci l’abordant en pleine rue en lui proposant de l’accompagner dans un coin isolé…
Or devant son refus, l’agresseur aurait alors tenté de la traîner de force, la prenant par les cheveux. Seulement, la victime ne s’est pas laissée faire, bien au contraire, elle a fait preuve de courage pour repousser son assaillant, parvenant même à l’envoyer valdinguer, avant d’avoir recours à ses cordes vocales afin d’ameuter le voisinage ! Une fois libre, son agresseur ayant préféré battre en retraite, elle s’est empressée d’aller porter plainte.
Aussi, l’agresseur n’a-t-il pas tardé à tomber dans les mains des enquêteurs, lesquels l’ont soumis à l’interrogatoire d’usage au cours duquel il ne s’est point dérobé, puisqu’avouant sans détour la tentative de détournement, ainsi que son intention d’abuser de la jeune fille.
Et en passant récemment en jugement, il s’est rétracté pour nier carrément ces faits, accusant la plaignante d’avoir monté l’affaire de toute pièce pour se venger de lui après qu’il eut agressé son frère quelques semaines plus tôt. Ce qui explique qu’après délibération, la Cour allait reporter l’affaire pour la fin du présent mois…


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com