Sousse : Détournement «stupéfiant» !





Plaisirs charnels et drogue, ça va de pair pour certains ! Mais le réveil risque d’être souvent subit et, surtout, brutal…


Tunis-Le Quotidien
A l’arrivée des auxiliaires de la justice, six personnes étaient en train de fumer, même les deux jeunes enfants d’à peine quinze ans ; des cigarettes paraissant des plus ordinaires, mais la façon de vouloir s’en débarrasser aurait tout de suite mis la puce à l’oreille des agents, lesquels se sont empressés de s’en saisir.
Effectivement, ces «innocentes» cigarettes se sont avérées porteuses d’une substance stupéfiante ; elles en étaient carrément bourrées. Amenés dans les locaux des auxiliaires de la justice, une des trois jeunes filles présente parmi le groupe s’est plainte d’avoir été tout simplement détournée par l’un des jeunes hommes arrêtés ; il en semblait par  ailleurs le chef.
Et ça s’est vérifié par la suite, au fil de l’interrogatoire, dans la mesure où la fille, qui aurait tenu à déposer plainte pour détournement, allait raconter comment elle a été pratiquement forcée à consommer cette substance, justement par l’aîné du groupe. Mieux encore, le jeune homme l’aurait également forcée à rester, tout en l’obligeant à entretenir une relation sexuelle avec lui.
Ses déclarations ont été d’ailleurs corroborées par la jeune enfant, qui n’était autre que sa propre sœur, celle-ci soutenant en effet que sa frangine a été retenue contre son propre gré, ce qui l’aurait poussée, elle, à venir à la rescousse pour essayer de la sauver.
Quant au chef présumé, il a tout nié, affirmant que c’est la jeune sœur de sa compagne qui se débrouillait afin  de les pourvoir en cannabis, qu’ils fourraient lui et ses deux amis, dont l’enfant de quinze ans, dans des cigarettes ordinaires afin de se donner du plaisir ! Il n’a pas manqué non plus de nier catégoriquement avoir retenu sa compagne contre sa volonté, celle-ci étant consentante.
Finalement, en passant récemment en jugement, le bonhomme a été condamné à sept ans de prison ferme, tandis que les autres condamnations ont varié entre une et trois années de prison ferme…


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com