Joumine : Déprimé, il brûle la récolte de ses voisins…





Déprimé, il n’a pas trouvé mieux pour exprimer sa colère que d’aller mettre le feu dans la récolte de ses voisins …


Tunis - Le Quotidien
Le tribunal de première instance de Bizerte a examiné en début de cette semaine une affaire dont l’accusé n’est autre qu’un jeune homme soupçonné d’avoir mis le feu dans la récolte de ses voisins.
Les faits remontent au mois d’août 2008.
Trois agriculteurs s’étaient réveillés, en effet, sur une mauvaise nouvelle après avoir constaté qu’un inconnu avait mis le feu dans leurs récoltes de blé.
Les sacs de céréales étaient déposés à même le sol. Quelqu’un était passé la nuit par là où il avait mis le feu.
L’incendie avait alors ravagé toute la récolte.
Alertés, les agents de la Garde Nationale de Joumine (gouvernorat de Bizerte) avaient ouvert une enquête ayant abouti à l’arrestation du suspect.
Lors de son interrogatoire, il n’a pas nié les faits, déclarant qu’il avait agi sous l’effet de la déprime.
Fragile psychologiquement selon son avocat, l’accusé n’assumait pas la responsabilité de ses actes.
La cour après avoir entendu le suspect a décidé de le faire examiner par un psychiatre pour déterminer s’il est responsable juridiquement parlant ou non.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com