Coupe de Tunisie – Dames (Quarts de finale) : U.S.T. – A.S.B.H., le derby !





A l’exception du derby de la capitale opposant les Ustiennes aux Banquières, les autres ténors seront pratiquement à l’abri des surprises...
L’affiche qui fera sûrement courir les observateurs et surtout les partisans des deux équipes sera manifestement très disputée et très indécise, puisque s’agissant d’un derby entre deux formations se connaissant parfaitement. Leurs confrontations ont toujours été d’un bon niveau et d’un antagonisme farouche, les deux teams renfermant un bon nombre d’éléments aussi talentueux que performants.
Pour l’ASBH, il s’agit tout d’abord de confirmer les progrès tangibles enregistrés au cours de ces deux dernières années, ensuite de refaire le parcours effectué la saison dernière lorsqu’il est allé en finale. Pour ce faire, les Banquières compteront sur une pléiade de bonnes individualités, à l’instar de Fatma Mlayeh, Marwa Laabidi, Marwa Mejri et autres Aïda Ben Arfi.
Dans le camp opposé, on cherchera plutôt à asseoir une réputation et une image de marque, consistant à toujours se distinguer lorsqu’il s’agit de Dame coupe qui galvanise les «Mésanges Bleues» au plus haut degré. Les Ustiennes ont en effet disputé jusque-là deux finales sans parvenir à s’octroyer le trophée, une lacune à laquelle elles tiennent à remédier à la fin de cette saison, en commençant bien entendu par se débarrasser de leur coriace adversaire de tout à l’heure. Ce sera en tout cas aux Dhekra Gomri, Marwa Khemiri, Dhekra Mahfoudh, Amani Boukari, Haifa Jebali et leurs partenaires de justifier cette réputation.
Pour les trois autres confrontations du tour, ce sera a priori du gâteau pour les favoris, à l’image du récent champion sahélien qui montera à la capitale pour affronter l’ambitieuse formation banlieusarde d’El Ouardia, laquelle tentera certainement d’afficher ses progrès, sinon de tenir tête au champion des deux dernières saisons.
Ce sera l’objectif également du SSFKairouan qui offre l’hospitalité au dauphin de la compétition nationale, dans une rencontre où les Keffoises partent largement favorites, tant le déséquilibre des forces entre les deux teams en présence est flagrant.
Enfin, en allant à Bizerte, les «Aviatrices» de Tunis doivent se méfier de l’équipe locale, certes assez fantasque, mais capable de se transcender à l’occasion de ces rencontres à enjeu et pourquoi pas disputer une seconde demi-finale d’affilée. Voilà de toute façon les Tacistes averties…


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com