Mellassine : La vendetta, un plat qui se mange souvent… chaud !





On se montre souvent solidaires entre voisins, mais il s’agit d’une vertu qui peut cependant dériver, même pour une futilité… Tout a commencé, mercredi dernier en fin d’après-midi, lorsqu’un voisin est allé frapper à la porte de sa voisine lui demandant le remboursement des deux cents dinars qu’il lui avait prêtés deux mois plus tôt. Or la voisine en question n’était pas en mesure de répondre positivement à cette requête, le priant au passage de patienter quelque temps encore !
Seulement, le bonhomme n’était pas du même avis, entrant dès lors dans une colère noire, au point de ne plus se contrôler, lui lançant à la figure des vertes et des pas mûres. A la suite de quoi, il s’est retiré chez lui, laissant la bonne femme ronger son frein. Elle en restera là, jusqu’au retour de son fils, en état d’ébriété comme à son habitude, aux environs de vingt-trois heures, pour lui raconter sa mésaventure, mais surtout l’exhibition du voisin qui lui a manqué de respect selon elle. La génitrice n’a pas manqué, non plus, de lui avouer son indignation, son immense amertume et sa honte devant un tel comportement.
Une honte qu’elle lui a apparemment transmise, tant et si bien que le gaillard s’est emparé d’un couteau, avant de se lancer dans la rue, allant directement frapper à la porte du voisin indélicat, lequel, pour son malheur, est venu lui-même ouvrir, mais son adversaire ne lui a laissé aucune chance, lui portant un coup terrible. Un seul coup au thorax, suffisant toutefois pour envoyer le voisin à l’hosto, dans un état critique. Il git à l’heure qu’il est sur un lit, toujours inconscient.
L’agresseur n’est pas allé bien loin cependant, puisqu’il a été arrêté le soir même, avouant son forfait sans détour pour être mis en détention en attendant d’être déféré devant le parquet…


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com