L’Octobre musical : Un requiem pour les rois d’Espagne





L’Espagne sera représentée à l’Octobre musical par le groupe Musica Ficta sous la direction du chef d’orchestre Raül Mallavibarrena qui se produira ce soir à l’Acropolium de Carthage. Composé de six chanteurs et chanteuses (deux sopranos, deux ténors, un contre-ténor et un basse), le groupe Musica Ficta interprétera un chef-d’œuvre de la musique espagnole classique «Officum defunctorum», requiem composé par Thomas Luis de Victoria au début du 17ème siècle, dix-huit ans avant sa mort en 1611. «Cette œuvre a été conçue et présentée en Première à Madrid, au Couvent de Descalzas Reales, pour les funérailles solennelles de l’impératrice Maria de Autriche, sœur de Felipe II, morte en 1603».On fête donc ainsi, cette année le quatrième centenaire de sa composition. Il s’agit aussi de l’œuvre la plus représentative de la musique espagnole de la Renaissance. Elle a servi de modèle à d’autres requiems. Chantée lors des funérailles de Don Juan, père du roi Juan Carlos I, elle est devenue la musique funéraire officielle des rois d’Espagne. Né en 1970 à Oviedo en Espagne, Raül Mallavibarrena a fait des études de musique et de guitare au conservatoire supérieur de musique de Madrid. A dix-sept ans, il était déjà chef-d’orchestre. Spécialiste de musique de la Renaissance et du Baroque, il a fondé et dirigé plusieurs groupes musicaux dont Musica Ficta, Ensemble Fontegara et Civitas Harmoniae. Il s’est produit dans de nombreux festivals et enregistré plusieurs disques. Z.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com