Jeunesse : La Tunisie, une plate-forme idoine à l’investissement dans les ressources humaines





Tunis - TAP
 ''Investir dans les jeunes: écouter et prendre en compte", tel a été le thème du séminaire organisé hier, à Tunis, par la Banque Mondiale avec la collaboration du ministère de la Jeunesse, des Sports et de l'Education physique.
Au cours de cette rencontre, des représentants de différents ministères tunisiens ont donné un aperçu de la politique nationale dans le domaine de la jeunesse, ainsi que leurs programmes et plans d'action menés en la matière en vue de relever les défis enregistrés dans ce secteur stratégique.
Les participants ont passé en revue, les investissements et les financements engagés par la Banque Mondiale dans des projets économique et de développement durable en faveur de la jeunesse mondiale.
A cette occasion, M. Mehdi Zaâfouri directeur général de la jeunesse au ministère de la Jeunesse, des Sports et de l'Education physique, a souligné que les structures concernées par la jeunesse en Tunisie adoptent une démarche participative en établissant des études et des consultations permettant d'être à l'écoute de cette catégorie, de cerner ses préoccupations et de suggérer des propositions nécessaires à la résolution des problématiques enregistrées.
Il a invité les instances internationales à renforcer leur coopération avec leurs homologues tunisiennes œuvrant dans le secteur de la jeunesse, d'autant que la Tunisie forme une plate-forme idoine à l'investissement dans les ressources humaines en général et les jeunes en particulier.
De son côté, M. Ndiamé Diop représentant de la Banque Mondiale a souligné que l'investissement dans des projets destinés aux jeunes contribue à la promotion de cette frange sociale qui représente la grande partie de la population mondiale.
Il a ajouté que l'implication de la Banque Mondiale dans le secteur de la jeunesse remonte à 1985, notamment en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.
Pour sa part, M. Yaa Oppong, spécialiste dans le développement social a présenté un rapport régional sur la jeunesse, dans lequel il est notamment relevé que la jeunesse, qui représente les deux tiers de la population en Afrique du Nord et dans le Moyen-Orient, avec un des taux de croissance les plus élevés au monde, reste un atout sous-estimé. Ajoutant que les secteurs de l'emploi et de l'enseignement ont connu une croissance dans certains pays de l'Afrique du Nord dont la Tunisie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com